Sciences

Combats et hamsters enragés: quand une expérience génétique américaine se loupe

Temps de lecture : 2 min

Les scientifiques voulaient rendre les rongeurs sympathiques, ils en ont fait des monstres.

Rien ne s'est passé comme prévu. | Frenjamin Benklin via Unsplash
Rien ne s'est passé comme prévu. | Frenjamin Benklin via Unsplash

L'histoire aurait tout à fait pu être le début d'un vieux comics de super héros, voire d'un film de science-fiction à bas budget. Rien de tel pourtant. Cette drôle d'actualité est bien réelle et nous arrivent tout droit des États-Unis, où des chercheurs de la Georgia State University ont malencontreusement créé une horde de hamsters violents, dans une expérience pour le moins ratée.

Les scientifiques avaient au départ un objectif bien défini: améliorer la communication sociale entre les rongeurs en les rendant moins agressifs. Pour cela, ils ont décidé de modifier les gênes de plusieurs hamsters afin qu'ils ne puissent plus produire de la vasopressine, une hormone censée affecter leurs comportements sociaux en les rendant notamment davantage agressifs. Sans vasopressine, moins de problèmes et plus d'harmonie donc. Sur le papier en tout cas.

Combats féroces

Dans le laboratoire, rien ne s'est en fait passé comme prévu, rapporte le Daily Mail. Les hamsters génétiquement modifiés ne se sont pas gentiment rapprochés les uns des autres, mais se sont en fait sautés dessus, crocs en avant, s'engageant dans des batailles épiques avec violence.

Morsure, poursuite, blocage... tous les coups étaient permis entre les quatre parois de leur cage. Les hamsters étaient entre autres particulièrement violents avec leur congénère du même sexe.

Le constat des scientifiques était alors des plus faciles: ils se sont complètement trompés, et l'inverse de ce qu'ils attendaient s'est en fait produit. Un échec loin d'être totalement inutile, car leur expérience ratée leur a au moins montré qu'ils ne connaissaient pas aussi bien que cela le fonctionnement de ces petits rongeurs.

Newsletters

Avons-nous tous une petite voix intérieure?

Avons-nous tous une petite voix intérieure?

[L'Explication #96] Plutôt team brouhaha mental incessant ou voix muette comme une carpe?

Les Néandertaliens auraient évolué pour ne pas sentir leur propre puanteur

Les Néandertaliens auraient évolué pour ne pas sentir leur propre puanteur

Pratique quand la propreté n'est pas la priorité.

Pureté génétique et passé nazi, comment la chasse aux abeilles foncées déchire l'Autriche

Pureté génétique et passé nazi, comment la chasse aux abeilles foncées déchire l'Autriche

Le durcissement d'une loi pour préserver la pureté génétique des abeilles carnioliennes divise les apiculteurs du sud du pays.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio