Boire & manger / Monde

Le cappuccino n'a pas été inventé par les Italiens

Temps de lecture : 2 min

Et c'est eux-mêmes qui le disent.

«Cappuccino vient de Kapuziner, le mot allemand désignant un moine capucin», explique Gianni Tratzi, professionel du café. | Taylor Franz via Unsplash
«Cappuccino vient de Kapuziner, le mot allemand désignant un moine capucin», explique Gianni Tratzi, professionel du café. | Taylor Franz via Unsplash

À l'image des frites, que tout le monde pensent françaises alors qu'elles sont belges, le cappuccino n'aurait pas été inventé par les Italiens, mais plutôt par leurs voisins autrichiens. Et s'il est indéniable que les Transalpins ont su faire de ce délicieux breuvage une de leurs spécialités, ils n'hésitent pas à rendre à César ce qui appartient à César. C'est en tout cas ce qu'avancent deux grands pros du café italien dans les pages de Vice.

«Il semblerait que “cappuccino”, le mot mais aussi la boisson, vienne de Kapuziner, le terme allemand désignant un moine capucin», y explique Gianni Tratzi, propriétaire de Mezzatazza, une société de conseil spécialisée dans le café. Selon le professionnel, le cappuccino tirerait ses origines des bistrots chics de Vienne, où le café était mélangé à du sucre, de la crème et des épices. «Cette boisson est aujourd'hui connue sous le nom de Wiener kaffee [café viennois, ndlr], poursuit Gianni Tratzi, tandis que le terme cappuccino est international et fait référence à la boisson à base de lait mousseux.»

S'il est quasiment impossible de savoir avec précision qui a inventé ce délicieux breuvage, certains ouvrages attribuent sa genèse à un moine capucin, comme son nom d'origine l'indique, répondant au nom de Marco d'Aviano. «Apparemment, on lui aurait un jour servi un café très amer à Vienne, qu'il aurait “arrangé” avec du sucre et de la crème», explique Gianni Tratzi. «Le serveur a noté ces modifications et la boisson a commencé à être servie sous ce nom en hommage au frère Marco.»

Mais pour Manuel Terzi, propriétaire du Caffè Terzi à Bologne, la légende est tout autre et l'invention du breuvage remonterait à 1683, date du second siège de Vienne par l'Empire ottoman. «Un soldat polonais, Jerzy Franciszek Kulczycki, a traversé le camp ennemi en se faisant passer pour un Turc et est allé demander des renforts», raconte l'expert. «En récompense, il a reçu des sacs de café abandonnés par les Turcs et il a ouvert le premier café de Vienne, où il a sucré son café avec du lait et du miel.»

Le cappuccino perfetto

Mais quelle que soit la légende, les Italiens sont aujourd'hui considérés comme les grands maestri du cappuccino. D'ailleurs, des règles ont été édictées par la Specialty Coffee Association, une organisation de professionnels de l'industrie du café, pour réaliser la boisson parfaite: un shot d'expresso, deux quarts de lait et un quart de mousse. Cette dernière ne doit doit pas dépasser 1,5 centimètre d'épaisseur et le breuvage devrait idéalement avoir l'aspect d'une «couronne de café avec un cercle blanc en son centre».

D'ailleurs, Manuel Terzi explique que le latte art n'est pas forcément un gage de qualité. «Les cappuccinos doivent être homogènes, contrairement à un flat white, par exemple», décrypte l'Italien. «Plus le design est complexe, plus il s'éloigne du cappuccino italien traditionnel.»

Newsletters

Une Américaine poursuit une marque de pâtes pour avoir menti sur le temps de préparation de ses macaroni

Une Américaine poursuit une marque de pâtes pour avoir menti sur le temps de préparation de ses macaroni

Y a-t-il de quoi en faire tout un plat?

Pourquoi le ketchup gicle-t-il lorsque que la bouteille est presque vide?

Pourquoi le ketchup gicle-t-il lorsque que la bouteille est presque vide?

Surtout, rien ne sert de taper de plus en plus fort sur le flacon.

Les dauphins n'ont pas peur de manger très épicé

Les dauphins n'ont pas peur de manger très épicé

En tout cas moins que Jonathan Cohen dans «Hot Ones».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio