Politique

Avant les élections législatives, les partis politiques face au grand défi des alliances

Temps de lecture : 2 min

À gauche et dans les rangs du parti présidentiel, ces coalitions semblent essentielles pour s'assurer une majorité à l'Assemblée nationale le 19 juin prochain.

En plus du changement de nom de «La République en marche» en «Renaissance», la majorité présidentielle annonçait hier son alliance avec les partis d'Édouard Philippe (Horizons) et de François Bayrou (MoDem), ainsi que la création de la confédération Ensemble pour tenter de faire pencher la balance en sa faveur lors des prochaines élections législatives.

De son côté, Jean-Luc Mélenchon a réussi son pari en convaincant le Parti communiste, Europe Écologie-Les Verts, ainsi que la direction du Parti socialiste de rejoindre les rangs de La France insoumise, et ce malgré certains différends sur le plan politique. Alors que les législatives arrivent à grands pas, la bataille s'annonce donc tendue.

Quelles sont les significations du rebranding politique de La République en marche? L'alliance menée par la majorité présidentielle va-t-elle suffire à Emmanuel Macron pour s'assurer un ancrage local face à la prouesse de Jean-Luc Mélenchon? Pourquoi Manuel Valls a-t-il rejoint le parti du président, et cela va-t-il avoir une quelconque influence sur les résultats des législatives? Où en est-on du recrutement pour la position de Premier ministre?

Clovis Casali et Jean-Marie Colombani, directeur de Slate.fr, en discutent avec leurs invités Yasmina Jaafar, de Franc-Tireur, Stéphane Vernay de Ouest-France et Pascal Jalabert, éditorialiste, dans «Politique», l'émission de France 24 en partenariat avec Slate.

Newsletters

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Absent de l'Assemblée nationale depuis les dernières législatives, le chef historique de La France insoumise vient de subir une série de revers politiques. Un début de déclin?

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

L'épisode «Le show de Waldo», consacré à la candidature d'un personnage de cartoon carburant aux injures à une élection partielle, semblait peu réaliste. Mais la nuit du 8 novembre 2016 a prouvé que la réalité avait dépassé la fiction.

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Fin janvier, à Marseille, les membres du parti à la rose diront s'ils veulent poursuivre avec leur premier secrétaire et avec la Nupes. Deux candidats essaient de ravir le poste à Olivier Faure.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio