Sciences / Société

Aviez-vous un jumeau ou une jumelle avant votre naissance?

Temps de lecture : 2 min

Une nouvelle méthode fiable dans 80% des cas pourrait répondre à cette question.

Selon une étude datant de 1990, jusqu'à 12% des grossesses peuvent débuter en tant que grossesses gémellaires. | elen aivali via Unsplash
Selon une étude datant de 1990, jusqu'à 12% des grossesses peuvent débuter en tant que grossesses gémellaires. | elen aivali via Unsplash

Pendant que vous rêviez, vous êtes-vous déjà retrouvé·e face à votre jumeau ou votre jumelle imaginaire? C'est ce qui est arrivé à Jeffrey Craig, professeur de biologie à la Deakin University School of Medicine. Enfant, il était persuadé qu'une part de lui manquait. «Les rêves étaient fréquents et toujours les mêmes, confie-t-il à la BBC. Il y avait une autre version de moi allongée dans mon lit à mes côtés. Ce n'était pas un étranger: je savais que c'était un autre moi. C'était un peu surprenant, mais je n'avais pas peur, c'était plutôt apaisant.»

Plus tard, alors qu'il poursuit ses recherches en médecine, Jeffrey Craig entend parler du syndrome du jumeau perdu, un trouble psychologique causé par le décès d'un des jumeaux dans le ventre de la mère. Le professeur se demande alors si son rêve d'enfant aurait une signification plus profonde, à savoir qu'il aurait eu un frère identique avant sa naissance.

Selon la BBC, une étude pourrait peut-être résoudre ce mystère. Menée par une équipe de recherche internationale, cette analyse met en avant une méthode capable de révéler si une personne partageait le ventre de sa mère avec un «vrai jumeau» –aussi «appelé jumeau monozygote» ou encore «jumeau identique»– avant la naissance. Le plus étonnant? Cette nouvelle méthode serait fiable dans 80% des cas.

Sérendipité

Les scientifiques à l'origine de l'étude ont découvert cette technique un peu par hasard. Ils voulaient au départ analyser le fonctionnement des mécanismes épigénétiques –c'est-à-dire des marqueurs chimiques qui se trouvent au-dessus des gènes– ainsi que leur rôle dans la formation des jumeaux.

Le média britannique rapporte que «les scientifiques ont trouvé un schéma caractéristique de la méthylation», qui consiste en «des modifications chimiques qui interviennent pour réguler l'expression des gènes sans modifier la séquence d'ADN», selon l'institut Curie. Surtout, ces fluctuations ont été découvertes «dans les échantillons des jumeaux identiques, ce qu'on connaît également sous le nom de “signature moléculaire” ou “signature épigénétique”».

Mais ce que les chercheurs ne s'attendaient pas à découvrir, c'est que chacun des jumeaux identiques conserve cette signature épigénétique toute sa vie: «Elle peut être utilisée pour savoir si quelqu'un avait à l'origine un jumeau identique, même si ce dernier n'est jamais né», explique la BBC.

Un facteur psychologique

Même si «le taux de jumeaux parmi les naissances n'est que d'environ 1,3%», les chances d'avoir partagé un moment le ventre de sa mère avec un petit voisin sont bien plus élevées que ce que l'on imagine. Selon une étude datant de 1990, jusqu'à 12% des grossesses peuvent débuter en tant que grossesses gémellaires. Et dans une grossesse de ce type sur huit, «l'un des jumeaux disparaît, entraînant une seule naissance».

«Certains personnes me disent qu'elles ont suivi une thérapie et se rendent compte que la racine de leurs problèmes est que leur jumeau identique est mort à la naissance», déclare à la BBC Nancy L. Segal, professeure de psychologie à l'Université d'État de Californie.

Constituant une grande avancée scientifique, cette nouvelle méthode pourrait donc permettre d'élucider les origines du syndrome du jumeau perdu chez certaines personnes.

Newsletters

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Même en mathématiques, il faut savoir faire preuve de créativité.

 Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

De nouveaux microbes? C'est exactement ce dont on avait besoin.

Des graines comme vous n'en avez jamais vues

Des graines comme vous n'en avez jamais vues

Des réseaux paysans aux tiroirs poussiéreux des réserves du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, Thierry Ardouin a entrepris un travail de dix ans pour photographier plus de 500 graines. Choisies, éclairées et cadrées avec le plus grand...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio