Monde

Un mouton retrouvé avec 20 kilos de laine sur lui après avoir disparu pendant quatre ans

Temps de lecture : 2 min

Baptisé «Shrekapo», ce mouton mérinos néo-zélandais est devenu une célébrité dans son petit village, où une tonte publique a été organisée.

La pauvre bête avait tellement de laine devant les yeux qu'elle ne voyait presque plus rien. | Arthur Mazi via Unsplash
La pauvre bête avait tellement de laine devant les yeux qu'elle ne voyait presque plus rien. | Arthur Mazi via Unsplash

Gavin Loxton est propriétaire d'une ferme située dans la commune de Lake Tekapo, au sud de la Nouvelle-Zélande. Sa ferme abrite plus de 5.000 moutons. Aussi, lorsqu'une de ses bêtes s'est échappée de son enclos il y a près de quatre ans, le fermier ne s'en est pas rendu compte. En revanche, il a «certainement remarqué» le retour de la bête le 14 avril dernier, suppose le Washington Post.

Répondant au nom de «Shrekapo», ce mouton mérinos néo-zélandais a été découvert par accident par une des employées du fermier. La jeune femme «a vu Shrekapo courir devant elle alors qu'elle se trouvait dans les hautes terres», explique le journal américain. Impossible de le rater, à vrai dire: la bête portait sur son dos «presque le double de son poids en laine».

Selon Gavin Loxton, la toison de Shrekapo avait tellement poussé, notamment devant ses yeux, qu'il en était devenu quasiment aveugle. Il est resté caché durant toutes ces années «dans un affleurement rocheux du mont Edward», si bien que «s'il était tombé, il aurait roulé tout droit», avance Loxton. Bien heureusement, il a pu rentrer sain et sauf dans sa ferme après un petit trajet à bord de la camionnette du propriétaire.

Pour ceux qui se demandent comment la bête a pu survivre durant toutes ces années toute seule, c'est assez simple: «Il n'avait pas de prédateurs comme les ours ou les lynx, et il avait beaucoup d'herbe à manger», pense Loxton.

Une tonte événement

La folle histoire de Shrekapo a rapidement fait le tour du village, et l'intérêt pour le mouton était si grand que le fermier s'est dit que la tonte devait absolument se tenir publiquement. «Comme de nombreux villages, nous manquons de bonnes nouvelles depuis un certain temps, a confié le fermier au Washington Post. L'histoire de Shrekapo nous a donné à tous quelque chose à célébrer.»

Aussi, le 18 avril, Gavin Loxton a fait appel à Tony Dobbs, l'un des champions du monde de tonte de moutons, afin de libérer la pauvre bête des 20 kilos de laine qu'elle portait sur son dos. Plus de 300 personnes ont fait le déplacement pour assister à l'événement et ont pu parier sur le poids final de la laine tondue.

Et si cette histoire vous semble étrangement familière, c'est parce qu'en 2004, un autre mouton néo-zélandais du nom de Shrek avait vécu une expérience similaire en disparaissant pendant près de six ans. C'est d'ailleurs de lui que Shrekapo tient son petit nom, et c'est aussi grâce à lui que ce moment d'anthologie dans l'histoire de la télévision existe.

Newsletters

La dépendance de l'Allemagne vis-à-vis de la Chine ne cesse de croître

La dépendance de l'Allemagne vis-à-vis de la Chine ne cesse de croître

Est-ce un phénomène transitoire, lié à la situation économique et géopolitique de l'Europe, ou un changement structurel?

Le naturisme en Allemagne doit beaucoup aux nazis

Le naturisme en Allemagne doit beaucoup aux nazis

D'abord considérée d'un mauvais œil car assimilée aux associations marxistes, la nudité devient pour Hitler un moyen de promouvoir la virilité et la supériorité physique de la race aryenne.

Venise rame pour imposer son idée d'entrée payante

Venise rame pour imposer son idée d'entrée payante

La mairie de la cité des Doges peine à mettre en place son projet de taxe d'entrée pour les touristes. Encore repoussée de six mois, elle ne permettrait de toute manière pas de réellement lutter contre les conséquences du tourisme dans la ville.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio