Politique

Présidentielle: Macron et Le Pen diamétralement opposés sur la politique étrangère

Temps de lecture : 2 min

La guerre en Ukraine offre un contexte révélateur dans la course à l'Élysée.

Chute des deux grands partis traditionnels, électorat divisé en tiers, radicalisation dans l'expression des votes: l'élection de 2022, malgré un résultat de premier tour en apparence identique à celui de 2017, a révélé des dynamiques nouvelles. Le débat de l'entre-deux-tours aura lieu mercredi 20 avril entre le président sortant Emmanuel Macron (27,85% des suffrages au premier tour) et la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen (23,15%). Les deux prétendants à l'Élysée s'opposent nettement sur leur vision de la France, particulièrement en matière de politique étrangère.

Cette semaine, Emmanuel Macron s'est déplacé sur le terrain, notamment au Havre, fief de son ancien Premier ministre Édouard Philippe. Marine Le Pen quant à elle s'est rendue en Normandie pour présenter son programme de politique étrangère: la candidate du Rassemblement national s'est exprimée sur les relations franco-allemandes, mais aussi sur celles avec la Russie, pays qu'elle souhaite voir se rapprocher stratégiquement de l'OTAN après la guerre en Ukraine.

Que reflètent les résultats du premier tour? Quelles projections pour les reports de voix au second tour, notamment celles des Insoumis, et comment les candidats vont-ils essayer de les récupérer? Qu'est-ce qui différencie les stratégies extérieures des deux candidats, compte tenu du contexte de guerre en Ukraine? Marine Le Pen défendrait-elle une sorte de «​Frexit qui ne dit pas son nom»?

Marc Perelman et Jean-Marie Colombani, directeur de Slate.fr, en discutent avec leurs invités Lydia Guirous, éditorialiste et essayiste, David Revault d'Allonnes, rédacteur en chef politique au JDD, et Stewart Chau, directeur des études politiques et opinion chez Viavoice, dans «​Politique», l'émission de France 24 en partenariat avec Slate.

Newsletters

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Absent de l'Assemblée nationale depuis les dernières législatives, le chef historique de La France insoumise vient de subir une série de revers politiques. Un début de déclin?

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

L'épisode «Le show de Waldo», consacré à la candidature d'un personnage de cartoon carburant aux injures à une élection partielle, semblait peu réaliste. Mais la nuit du 8 novembre 2016 a prouvé que la réalité avait dépassé la fiction.

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Fin janvier, à Marseille, les membres du parti à la rose diront s'ils veulent poursuivre avec leur premier secrétaire et avec la Nupes. Deux candidats essaient de ravir le poste à Olivier Faure.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio