Tech & internet / Économie

Enverriez-vous votre enfant dans un camp de vacances sur les cryptomonnaies?

Temps de lecture : 2 min

Les formules de ce type se développent aux États-Unis, suscitant quelques controverses.

Une nouvelle industrie propose du contenu éducatif sur le Web 3.0 à l'intention des enfants, parfois avant même qu'ils ne sachent lire. | Quantitatives via Unsplash
Une nouvelle industrie propose du contenu éducatif sur le Web 3.0 à l'intention des enfants, parfois avant même qu'ils ne sachent lire. | Quantitatives via Unsplash

Si l'on écoute Pierre Perret, les colonies de vacances n'ont pas toujours été des lieux aussi épanouissants qu'on aimerait nous le faire croire. Mais quand même, avant, elles permettaient au moins aux enfants de s'aérer.

Cet été à Los Angeles, des enfants âgés de 5 à 17 ans vont participer à la troisième édition d'un Crypto Kids Camp, un camp de vacances pour tout apprendre sur les intelligences artificielles, les NFT et la réalité virtuelle. Vox a décrypté ce nouveau business états-unien florissant, mais aussi controversé.

Ces camps font partie d'une nouvelle industrie en plein essor constituée de start-ups produisant du contenu éducatif sur le Web 3.0 à l'intention des enfants, parfois avant même qu'ils ne sachent lire. Najah Roberts, la créatrice du séjour, explique que le but est de réduire l'écart entre les enfants privilégiés et les autres. «C'est important de leur montrer toutes les possibilités qui existent, affirme-t-elle. Vous pouvez leur dire qu'il y a du travail dans les technologies, mais quand ils peuvent vraiment voir ces plateformes et les utiliser, alors leur esprit s'ouvre.»

Le prix du séjour? 500 dollars pour une semaine (465 euros). Mais il existe des bourses pour les enfants de familles modestes. Les petits participent à des activités pendant une semaine et peuvent repartir avec un ordinateur, un drone, un robot, un casque VR et un téléphone contenant un portefeuille de cryptomonnaies.

Les enfants sont le futur

D'autres types de formules à destination des enfants sont proposées. Zak Ringelstein, le fondateur de Zigazoo, une sorte de TikTok pour les 3-12 ans qui publie des collaborations NFT, raconte: «On essaie d'apprendre aux enfants les bases de la finance et du numérique pour les pousser à créer leurs propres formes d'art et construire le futur du web.» Il existe aussi des tirelires virtuelles de cryptomonnaies pour les enfants comme Piggy Banks, des vidéos YouTube éducatives et des livres avec des titres comme C pour Cryptomonnaie.

Ces initiatives qui semblent partir d'un désir de préparer les jeunes à un futur de plus en plus dématérialisé ne font pas l'unanimité. Certains mettent en doute la stabilité de ce type d'investissements et craignent que les enfants prennent de trop gros risques.

Pour Joyce Sidero, professeure à l'Université du Minnesota qui étudie les comportements financiers au sein des familles, il est important d'éduquer les enfants à l'argent le plus tôt possible. Mais elle estime que la cryptomonnaie est un système encore trop instable pour être compris par des plus jeunes.

De son côté, un enseignant qui a souhaité rester anonyme donne son astuce pour reconnaître un gamin qui touche aux cryptos: «Quand il commence à aduler Elon Musk, c'est généralement qu'il s'intéresse au sujet.»

Joyce Sidero se dit très impressionnée par «la facilité avec laquelle les jeunes enfants manipulent ces technologies émergentes». Elle met néanmoins une difficulté en évidence: «Notre mission est de les aider à naviguer dans un monde dont ils vont hériter, mais qu'on ne comprend pas et qu'on ne sera plus là pour voir.»

Newsletters

Arrêtez de regarder les bandes-annonces, elles sont devenues totalement inutiles

Arrêtez de regarder les bandes-annonces, elles sont devenues totalement inutiles

Au nom du marketing, elles nous vendent désormais des films qui n'existent pas.

Après le gaz, Poutine pourrait nous couper le GPS

Après le gaz, Poutine pourrait nous couper le GPS

Ces réseaux indispensables aux Occidentaux sont-ils en danger?

Le Brésil va remporter la Coupe du monde de foot 2022 (selon la science)

Le Brésil va remporter la Coupe du monde de foot 2022 (selon la science)

La simulation de l'Alan Turing Institute donne à la Belgique 19% de chances de victoire, 13% à l'Argentine et 11% à la France.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio