Monde

Une parade pro-russe provoque la colère des Irlandais

Temps de lecture : 2 min

Ouvert par un 4x4 arborant le symbole «Z» de l'armée russe, le convoi a traversé Dublin ce dimanche.

La Jeep verte qui ouvre le convoi arbore, sur une vitre, le symbole «Z» utilisé partout en Ukraine par l'armée russe. | Capture d'écran The Sun via YouTube
La Jeep verte qui ouvre le convoi arbore, sur une vitre, le symbole «Z» utilisé partout en Ukraine par l'armée russe. | Capture d'écran The Sun via YouTube

Une dizaine de véhicules descendent en colonne l'autoroute près de Dublin. Le premier d'entre eux, une Jeep verte, arbore le symbole «Z», utilisé partout en Ukraine par l'armée russe. Derrière lui, les voitures du convoi font flotter des drapeaux irlandais et russes à leurs fenêtres. Cette scène, choquante pour de nombreux témoins, s'est déroulée dimanche dernier sur l'autoroute irlandaise M50, selon le Guardian.

Le rassemblement aurait été organisé sur un groupe Facebook qui réunit des Russes vivant en Irlande. Le même jour, à Hanovre en Allemagne, un événement similaire a été aperçu.

L'Irlande condamne

L'ambassade d'Ukraine a réagi dans un tweet, déclarant qu'il était «absolument dégoûtant que ces Russes vivant en Irlande fassent preuve d'irrespect envers leur pays d'accueil et le peuple irlandais qui s'oppose à cette guerre en Ukraine». Pour l'institution, le symbole sur la Jeep représente «des tueries et des atrocités», et devrait être banni.

L'Irlande a en effet condamné à plusieurs reprises l'invasion russe. Le gouvernement appelle à durcir les sanctions économiques contre Moscou, supporte le projet d'intégration de l'Ukraine à l'Union européenne, et le pays a accueilli plus de 20.000 réfugiés.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux Irlandais ont dénoncé cette action, affirmant qu'il s'agissait d'un affront aux victimes de la guerre et d'une insulte à la solidarité irlandaise avec le peuple ukrainien. Certains ont néanmoins tenu, tout en désapprouvant l'action, à défendre le droit de montrer un soutien à la Russie.

Newsletters

Manifestations en Chine: sous pression, le pouvoir semble hésiter

Manifestations en Chine: sous pression, le pouvoir semble hésiter

Après l'incendie d'un immeuble qui a fait dix victimes à Ürümqi, dans l'ouest du pays, les mouvements de protestation contre les restrictions strictes liées au Covid-19 se multiplient face à un Xi Jinping en apparence imperturbable.

On croyait le français de Louisiane mort, le voilà qui ressuscite

On croyait le français de Louisiane mort, le voilà qui ressuscite

Couramment parlé jusqu'au début du XXe siècle dans cet État américain, le français local a peu à peu disparu, avalé par la langue anglaise. Mais aujourd'hui, il est enseigné à 5.500 enfants et jouit à nouveau d'une certaine popularité.

De l'Afrique du Sud jusqu'à la Russie, embarquez pour la plus longue marche du monde

De l'Afrique du Sud jusqu'à la Russie, embarquez pour la plus longue marche du monde

22.000 kilomètres à pied, ça use les souliers.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio