Politique

Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour

Temps de lecture : 2 min

La candidate d'extrême droite et le président sortant s'affronteront une nouvelle fois.

Emmanuel Macron (28,1%) et Marine Le Pen (23,3%) arrivent en tête du premier tour, suivis de Jean-Luc Mélenchon (20,1%). | Nicolas Tucat / AFP
Emmanuel Macron (28,1%) et Marine Le Pen (23,3%) arrivent en tête du premier tour, suivis de Jean-Luc Mélenchon (20,1%). | Nicolas Tucat / AFP

Le président sortant Emmanuel Macron (LREM) arrive en tête du premier tour de l'élection présidentielle française avec 27,6% des votes selon les résultats du ministère de l'intérieur calculés sur la base de 97 % des électeurs inscrits, suivi de la candidate d'extrême droite Marine Le Pen (RN) avec 23,41% des voix.

Derrière, le candidat d'extrême gauche Jean-Luc Mélenchon (Union populaire) réalise son meilleur score au premier tour d'une élection présidentielle, avec 21,95% des suffrages.

Pas de vote caché pour Éric Zemmour (Reconquête). Après avoir talonné de près la candidate RN, l'éditorialiste d'extrême droite finit avec un score très loin de ses meilleurs sondages: 7,05%.

Valérie Pécresse, la candidate Les Républicains, réalise une contre-performance, pire score de la droite parlementaire sous la Ve République avec seulement 4,79%, suivie de l'écologiste Yannick Jadot qui totalise 4,58% des voix. Enfin, au terme d'une campagne en forme de chemin de croix, avec 1,74%, la socialiste Anne Hidalgo se classe derrière le communiste Fabien Roussel (2,31%), Jean Lassalle (3,16%) et Nicolas Dupont-Aignan (2,07%), et réalise le score le plus bas du Parti socialiste à la présidentielle.

L'extrême gauche trotskyste arrive en queue de peloton: Philippe Poutou obtient 0,77% et Nathalie Arthaud 0,57%.

Newsletters

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Absent de l'Assemblée nationale depuis les dernières législatives, le chef historique de La France insoumise vient de subir une série de revers politiques. Un début de déclin?

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

L'épisode «Le show de Waldo», consacré à la candidature d'un personnage de cartoon carburant aux injures à une élection partielle, semblait peu réaliste. Mais la nuit du 8 novembre 2016 a prouvé que la réalité avait dépassé la fiction.

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Fin janvier, à Marseille, les membres du parti à la rose diront s'ils veulent poursuivre avec leur premier secrétaire et avec la Nupes. Deux candidats essaient de ravir le poste à Olivier Faure.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio