Santé / Sciences

Les shampoings solides, pas si irréprochables pour la planète

Temps de lecture : 2 min

Si ils restent une bonne option pour réduire l'empreinte écologique de son foyer, les shampoings solides ne sont pas tout blancs pour autant.

Il y a bien des coûts environnementaux liés au savon solide fait maison. | Meruyert Gonullu via Pexels
Il y a bien des coûts environnementaux liés au savon solide fait maison. | Meruyert Gonullu via Pexels

Les shampoings solides faits à la maison sont souvent présentés comme un bon moyen de réduire l'empreinte écologique de son foyer, tout en contrôlant au plus près ce que l'on applique sur le cuir chevelu. Ces produits sont-ils pour autant vraiment meilleurs pour la planète? Le média BBC future s'est penché sur la question, qui n'est pas si évidente.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a tout d'abord des aspects indéniablement positifs à faire et à utiliser son propre shampoing solide. Sans emballage plastique, sa confection nécessite également bien moins d'eau que son homologue liquide -une caractéristique non négligeable pour la planète. Il ne contient pas non plus d'ingrédients comme le propanediol, fabriqué à partir de produits pétrochimiques où à partir de maïs, dont la production utilise des pesticides. Comparé là encore à sa version liquide, le shampoing solide est plus économique et dure bien plus longtemps -jusqu'à trois fois plus.

Ça, c'est le côté pile. Celui où tous les feux sont verts. Mais il y a un côté face: il y a bien des coûts environnementaux liés au savon solide fait maison.

Huiles essentielles, de palme et de coco

Comme l'explique BBC Future, la grande majorité des savons solides à base de plantes nécessitent pour leur confection de l'huile de noix de coco, de palme ou un de leurs dérivés. Connue comme étant un véritable fléau pour l'environnement, la fabrication de ces huiles participe fortement à la déforestation un peu partout sur le globe. Si des sources durables existent ainsi que des alternatives à base d'autres huiles végétales, comme l'huile d'olive et l'huile de ricin, elles restent pour l'heure minoritaires dans la confection maison de ce produit.

La BBC pointe également un autre problème: l'utilisation d'huiles essentielles. Employées en petite quantité pour parfumer le shampoing solide, elles sont loin d'être irréprochables en matière environnementale. Leur préparation requiert en effet de nombreuses terres et participe à la pollution de certains écosystèmes aquatiques.

Que faut-il en conclure? Si les savons solides faits à la maison ne sont pas aussi irréprochables pour l'environnement que l'on peut imaginer, ils restent malgré tout une bonne option pour réduire l'empreinte écologique de sa maison. Mais ce produit reste cependant bien moins impactant environnementalement parlant qu'un autre geste simple: baisser la température de l'eau de sa douche d'un degré ou deux.

Quand on se lave les cheveux, la palme d'or du plus gros contributeur d'émissions de CO2 ne se trouve en effet pas dans votre shampoing, mais dans l'énergie qui est utilisée pour chauffer l'eau qui vous coule sur la tête. Surveiller son temps passé sous la douche et la quantité d'eau utilisée est également l'un des meilleurs moyens pour avoir un réel impact sur l'empreinte écologique de son foyer.

Newsletters

Marcher à reculons est (très) bénéfique pour la santé

Marcher à reculons est (très) bénéfique pour la santé

Il faudra juste passer outre les regards interrogateurs.

Faire du sport avec un rhume est-il déconseillé?

Faire du sport avec un rhume est-il déconseillé?

Tout dépend de votre état: il y a rhume et rhume.

C'est comme vous le santé

C'est comme vous le santé

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio