Monde

Un char ukrainien filmé en train d'affronter seul un convoi de blindés russes

Temps de lecture : 2 min

Les images ont été capturées par un drone militaire ukrainien.

La vidéo a été filmée depuis un drone à Nova Basan, à environ 80 km à l'est de Kiev. | Capture d'écran Youtube CBS News
La vidéo a été filmée depuis un drone à Nova Basan, à environ 80 km à l'est de Kiev. | Capture d'écran Youtube CBS News

Alors que la guerre en Ukraine fait toujours rage, une impressionnante vidéo a été partagée il y a quelques jours par une unité de volontaires ukrainiens sur Telegram: un affrontement entre un char ukrainien faisant face seul à un convoi entier de blindés russes. Un vrai combat de David contre Goliath.

La vidéo, relayée par de nombreux médias américains et britanniques, dont le The Independent, a été filmée la semaine dernière depuis un drone qui survolait la petite ville de Nova Basan, à environ 80 km à l'est de Kiev, en Ukraine. On y voit un char ukrainien T-64 se cacher en embuscade derrière des habitations, en attendant, seul, l'arrivée de plusieurs blindés russes.

À la file indienne le long d'une route, les troupes russes se font alors surprendre par ces tirs sortis de nulle part. Ces derniers ont beau riposter avec intensité, ils ne parviennent visiblement pas à localiser le char ukrainien. Après avoir essuyé plusieurs pertes, les soldats russes préfèrent finalement accélérer leurs manoeuvres et s'éloignent des tirs à toute vitesse.

Ce genre de vidéo virale sur les réseaux sociaux est loin d'être un cas isolé. La guerre en Ukraine est aussi une guerre d'images et, depuis le début du conflit, les autorités locales n'hésitent pas à mettre en avant tout acte héroïque de leurs soldats et citoyens. Les images d'agriculteurs ukrainiens subtilisant des chars russes ont par exemple fait le tour du monde.

Si certaines de ces vidéos de tanks volés peuvent faire sourire, d'autres images beaucoup plus dures sur ce conflit meurtrier ont aussi inondé la toile, montrant toute l'ampleur de l'atrocité de cette guerre.

Les images des massacres découverts à Boutcha par exemple et, plus récemment encore, celles d'une attaque au missile de la gare de Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine, le 8 avril. De nombreux civils attendaient leur évacuation dans le bâtiment et au moins cinquante personnes, dont cinq enfants, ont été tuées dans l'attaque.

Newsletters

L'importance des psys dans un Rwanda traumatisé par le génocide

L'importance des psys dans un Rwanda traumatisé par le génocide

Au lendemain du génocide des Tutsi, en 1994, le pays ne disposait que d'un psychiatre. Depuis, associations, animateurs psychosociaux, conseillers en traumatisme et groupes de parole fleurissent.

En Iran, avec celles et ceux qui sont «prêts à sacrifier leur vie pour la liberté»

En Iran, avec celles et ceux qui sont «prêts à sacrifier leur vie pour la liberté»

La vague de colère réveillée par la mort, il y a dix jours, de la jeune Mahsa Amini, ne semble pas s'estomper. Sur place, des Iraniens racontent les manifestations, la répression et le combat pour leurs droits.

Des Russes louent des jets privés 150.000 euros pour éviter d'aller combattre

Des Russes louent des jets privés 150.000 euros pour éviter d'aller combattre

La demande ayant largement dépassé l'offre, les prix n'ont pas tardé à flamber.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio