Boire & manger

Marrakech, la capitale marocaine du tourisme moderne

Temps de lecture : 5 min

Aux abords de Marrakech et aux portes du désert saharien, l'hôtel cinq étoiles Au Domaine des Remparts a fait peau neuve.

L’entrée du Domaine des Remparts. | Nisrine Bricxi
L’entrée du Domaine des Remparts. | Nisrine Bricxi

Il n'est pas si loin le temps où la Mamounia, ancienne villa patricienne, était le seul palace de la ville rouge chère à Winston Churchill, grand voyageur, fidèle des suites du cinquième étage à la vue panoramique sur l'Atlas: un site unique au-dessus du parc aux orangers, tout le charme d'un hôtel de plaisirs marocain.

Montagne de l'Atlas. | Jonny_Joka via Pixabay

Sir Winston, qui peignait ses toiles dans les jardins sublimes du palace 1900, a été l'un des pionniers des séjours à Marrakech, suivi dans les années 1970-1990 par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé qui ont lancé la mode des vacances dans l'ex-ville impériale aux sites parfaitement préservés. Pas de tours en ciment ni de buildings sans âme dans la ville mythique aux remparts historiques.

En dépit de la vogue touristique et des événements rituels comme le Festival international du film créé en 2001 à l'initiative du roi Mohammed VI, Marrakech reste une destination fascinante, à la mode.

Et quelle explosion!

À l'heure présente, on compte plus d'une centaine d'hôtels, riads (demeures urbaines traditionnelles), maisons d'hôtes à tous les prix et la campagne des environs est hérissée de palaces, de demeures à louer.

La saison estivale dure toute l'année: Noël, le jour de l'An, Pâques, points culminants de la fréquentation de Marrakech. Même l'été, en juillet-août (40 degrés et plus), Marrakech fait le plein et nombre de fidèles ont acquis des riads, des villas et des appartements: l'immobilier est en plein essor.

Trois heures d'avion de Paris et vous voilà projeté dans un autre monde de découvertes, de bien-être ô combien civilisés.

Les nombreux hôtels quatre et cinq étoiles drainent une clientèle aisée qui coule un singulier bonheur de vivre loin de la pollution des villes et du stress urbain.

En fait, Marrakech et ses hôteliers-restaurateurs ont forgé un style de vie empreint de culture, de dépaysement et de gastronomie car la cuisine marocaine issue des mères aux fourneaux a acquis ses lettres de noblesse. De bons chefs locaux se présentent au fameux concours du Bocuse d'Or, c'est le cas du maestro Abdessamad Ferhat, chef aux restaurants L'Olivier et Le Tibipt du nouveau Domaine des Remparts.

Le chef Abdessamad Ferhat. | Nisrine Bricxi

Le Domaine des Remparts Hôtel & Spa

L'hôtel cinq étoiles situé aux abords de Marrakech et aux portes du désert saharien a fait peau neuve! L'établissement a entrepris de récents travaux et a revu intégralement sa décoration repensée avec finesse, créant un environnement à la fois chic et authentique associant héritage et influences marocaines aux tendances plus actuelles: un mélange de tradition et de modernité.

Au Domaine des Remparts, le hall d'entrée et le bar au fond. | Nisrine Bricxi

Véritable havre de paix dans une oasis luxuriante, niché au cœur d'un parc de deux hectares, le Domaine des Remparts est le lieu idéal pour une immersion marocaine, une parenthèse de bien-être pour se ressourcer et prendre soin de soi le temps d'un week-end ou d'une semaine de vacances en famille. L'hôtel chic s'est réinventé pour offrir à ses hôtes un lieu de quiétude où il fait bon vivre.

Au Domaine des Remparts, la piscine. | Philippe Doignon

Le Domaine abrite deux piscines dont une chauffée, un centre de remise en forme, un court de tennis et deux restaurants: Le Tibipt pour le petit déjeuner et le dîner, et L'Olivier pour un déjeuner au bord de la piscine. Le chef déjà cité propose une cuisine du monde et des plats typiquement marocains, des grillades de poissons ou de viandes: une carte riche, variée et raffinée.

Au Domaine des Remparts, le petit-déjeuner en chambre. | Philippe Doignon

Les trente-deux chambres du Domaine des Remparts chaleureuses et confortables bénéficient toutes d'une grande superficie et d'une cheminée pour les soirées d'hiver. Véritable écrin baigné de lumière, chaque chambre dispose d'une terrasse avec accès direct au jardin et à la piscine.

Dans une chambre au Domaine des Remparts, le dîner sur la terrasse. | Nisrine Bricxi

Entouré des golfs les plus prestigieux de Marrakech, le Domaine des Remparts concentre en un seul et même lieu un éventail de services à la clientèle choyée. Les activités sportives proposées sont diverses: cours individuels ou en groupe de yoga, tennis, pétanque, danse, fitness, golf…

Les rituels de beauté font également partie de la culture traditionnelle marocaine. Le spa du Domaine est dédié aux soins du visage et du corps: un lieu conçu pour un moment de relaxation et de bien-être.

Oui, une adresse remarquable qui vaut le voyage là-bas.

«Nous avons à cœur que nos hôtes vivent avant tout une expérience inédite dans un cadre que nous avons souhaité accueillant, intimiste et chaleureux. La dimension de notre hôtel et sa conception nous permettent de proposer un service personnalisé, des attentions particulières pour chacun de nos hôtes afin de leur offrir l'opportunité de vivre des moments uniques», indique Abdallah Slaoui, directeur général du Domaine des Remparts qui connaît les secrets de son métier.

Le directeur Abdallah Slaoui. | Domaine des Remparts

La cuisine du chef au restaurant L'Olivier

Le cuisinier marocain Abdessamad Ferhat a été médaillé d'or au concours du meilleur Chef de la gastronomie marocaine en 2016. En 2017, il est récompensé du prix du meilleur cuisinier émergent du Maroc et en 2018 à Marrakech, il reçoit la médaille d'or dans la catégorie «Meilleur Chef de cuisine du monde». Il sait panacher les recettes des mères marocaines, la soupe harira, l'épaule d'agneau cuite cinq heures au cumin et des trouvailles de la cuisine moderne.

Au bord de la piscine, le restaurant L'Olivier. | Philippe Doignon

Voici quelques spécialités proposées au grand restaurant de l'hôtel cinq étoiles:

• La salade du jardin à la ricotta (10 euros)

• La salade de quinoa, fruits de saison, avocat et vinaigrette à l'huile d'argan (10 euros)

Au restaurant L'Olivier, la salade de quinoa. | Nisrine Bricxi

• Le gravlax de saumon à la mousse d'avocat et une petite salade d'herbes (15 euros)

• Le wok de bœuf, nouilles, champignons, oignons, chou blanc, carottes, brocolis (15 euros)

• La tempura de gambas aux légumes frits, hummus à l'huile de sésame (12 euros)

Au restaurant L'Olivier, la tempura de gambas. | Nisrine Bricxi

Et aussi des pizzas, des clubs sandwichs, des fajitas, des brochettes de viandes et de poissons, le pain batbout marocain farci au thon et aux olives, la tarte aux pommes, glace vanille: une palette très séduisante.

Au restaurant Tibipt, le filet de bœuf, galette de pommes de terre aux champignons. | Nisrine Bricxi

Au restaurant Tibipt: le tapioca et les gambas, le risotto et le homard bleu, la salade marocaine, les briouates, le pavé de saumon, le magret de canard, la dorade royale, le tajine berbère, la pastilla élégante, la pavlova pour le dessert…

Au restaurant Tibipt, le risotto glacé au homard. | Nisrine Bricxi

À coup sûr, deux tables d'excellence et de mémoire qui peuvent encore progresser si le chef, très estimé par la clientèle française, améliore sa créativité en variant les accompagnements.

La salle du restaurant Tibipt. | Philippe Doignon

Si le Michelin de Marrakech voyait le jour dans les années à venir, Abdessamad Ferhat serait étoilé comme le chef de la Mamounia tous deux disciples des mères cuisinières depuis la nuit des temps: une longue tradition gastronomique.

Une chambre au Domaine des Remparts. | Philippe Doignon

Route de Tallaght Marrakech 40000. Tél.: +212 5243 27060. Personnel de qualité. Visite de Marrakech en limousine. Boutique de souvenirs. Chambres à partir de 185 euros.

Restaurant L'Mida (La Table)

Bonne adresse de cuisine fusion marocaine, au-dessus des souks, agréable terrasse et couscous de légumes parfait, tajine à l'indienne, hélas pas de vins.

La terrasse du restaurant L'Mida. | L'Mida

78 bis Derb Nkhel Rahba Kdima Marrakech 40030. Tél.: +212 5244 43662. Idéal pour un repas après une plongée dans les ruelles marchandes de la place Jemaa al-Fna.

La Mamounia

Ce palace de luxe situé à la lisière de la vieille ville de Marrakech est considéré comme un lieu mythique (1923). Il est la propriété de l'Office national des chemins de fer et de la caisse des dépôts marocaine. La Mamounia dispose de quatre restaurants: le Français Jean-Georges Vongerichten est le chef des tables italienne et asiatique. Excellent restaurant marocain dans le parc, on vient pour cette adresse dans l'hôtel. Et Le Pavillon de la Piscine: spécialités méditerranéennes, pêche du jour et grillades, desserts de Pierre Hermé.

Avenue Bab Jdid Marrakech 40040. Tél.: +212 5243 88600.
Spa, chambres à partir de 470 euros.

Newsletters

McDo et les burgers végétariens, histoire d'un échec commercial

McDo et les burgers végétariens, histoire d'un échec commercial

Lancé en grande pompe, le McPlant a fait pchitt.

Le Petit Rétro et Séveste, deux restaurants au rapport prix-plaisir exquis

Le Petit Rétro et Séveste, deux restaurants au rapport prix-plaisir exquis

Le premier, repris par Guy Savoy et Irwin Durand, propose une cuisine de bistrot authentique et gourmande. Le second est la nouvelle terrasse du Théâtre de l'Atelier des frères Flocon.

En Italie, le plus petit restaurant du monde ne propose qu'une seule table

En Italie, le plus petit restaurant du monde ne propose qu'une seule table

Le temple du romantisme ou le royaume du kitsch?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio