Tech & internet / Monde

Le FBI s'inquiète d'une imminente cyberattaque russe sur le secteur de l'énergie des États-Unis

Temps de lecture : 2 min

Des milliers d'acteurs du secteur ont été prévenus de potentielles attaques à venir et incités à renforcer au plus vite leurs politiques de cybersécurité.

La cybersécurité est une des priorités nationales des États-Unis. | Adi Golstein via Unsplash
La cybersécurité est une des priorités nationales des États-Unis. | Adi Golstein via Unsplash

Associated Press a obtenu ce mardi 22 mars un rapport consultatif du FBI expliquant qu'aux États-Unis, au moins cinq entreprises du secteur de l'énergie ont été la cible de hackers cherchant des failles dans leur système informatique. Au moins dix-huit autres sont également concernées, dans des secteurs comme l'industrie de défense et les services financiers. Le HuffPost s'est intéressé à cette mise en garde du bureau fédéral, qui ne précise pas les noms des entreprises en question.

Qu'un réseau informatique observe ce type d'activité suspecte est assez commun et ne signifie pas automatiquement que celui-ci va être attaqué, mais c'est parfois un indice. Le rapport souligne bien les préoccupations accrues de l'administration Biden en matière de cybersécurité depuis le début de la guerre en Ukraine. Lundi, la Maison-Blanche a d'ailleurs indiqué que les services secrets s'inquiètent d'une imminente cyberattaque russe sur des infrastructures importantes du pays.

Anne Neuberger, conseillère adjointe à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, a exprimé devant la presse sa frustration concernant l'incapacité de certaines entités à régler les défauts de logiciels qui pourraient être visés par les Russes.

La cybersécurité à l'agenda politique

L'Agence des infrastructures et de la cybersécurité a convoqué mardi 13.000 acteurs du secteur pour les prévenir de potentielles attaques à venir et les inciter à renforcer dès aujourd'hui leurs politiques de cybersécurité.

Le rapport du FBI présente 140 protocoles ou adresses IP à surveiller, qui seraient impliquées depuis mars 2021 dans des intrusions. L'augmentation de ces dernières depuis un mois conduit «à considérer que le risque est grandissant». Les adresses IP associées à ces intrusions appartiennent à des acteurs que l'on sait liés «à des activités destructrices contre des infrastructures étrangères».

La semaine dernière, le président Biden a signé le Strengthening America Cybersecurity Act, une loi pour renforcer la cybersécurité américaine. Certains types d'entreprises doivent désormais rapporter tout incident à une agence fédérale dans les soixante-douze heures.

Newsletters

Après le gaz, Poutine pourrait nous couper le GPS

Après le gaz, Poutine pourrait nous couper le GPS

Ces réseaux indispensables aux Occidentaux sont-ils en danger?

Le Brésil va remporter la Coupe du monde de foot 2022 (selon la science)

Le Brésil va remporter la Coupe du monde de foot 2022 (selon la science)

La simulation de l'Alan Turing Institute donne à la Belgique 19% de chances de victoire, 13% à l'Argentine et 11% à la France.

Est-ce vraiment la fin de Twitter?

Est-ce vraiment la fin de Twitter?

Retour sur le vent de panique qui agite la plateforme à l'oiseau bleu depuis son rachat par Elon Musk.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio