Société

Qu'est-ce qui fait de vous une personne ennuyeuse?

Temps de lecture : 2 min

Des chercheurs en psychologie ont étudié la question et leurs conclusions sont bien tristes.

D'après l'étude, l'analyse de données, la comptabilité, les impôts, le nettoyage et la banque sont les corps de métier des gens ennuyeux. | Magnet.me via Unsplash
D'après l'étude, l'analyse de données, la comptabilité, les impôts, le nettoyage et la banque sont les corps de métier des gens ennuyeux. | Magnet.me via Unsplash

Tout le monde a déjà eu affaire à quelqu'un de barbant. On s'efforce de sourire aux vingt-cinq photos de chats qu'il ou elle nous montre et on tente de faire diversion pour s'échapper. Un nouveau travail de recherche publié dans le Personality and Social Psychology Bulletin et comprenant cinq études, a cherché à savoir ce qui rendait les gens ennuyeux.

Les chercheurs ont interrogé plus de 500 personnes en leur demandant de classer les caractéristiques, les loisirs et les emplois considérés comme ennuyeux. «Nous avons examiné les caractéristiques stéréotypées qui ennuient les autres en demandant aux gens de les énoncer puis de les évaluer [...]. Ces résultats suggèrent qu'être catalogué comme une personne ennuyeuse peut avoir des conséquences interpersonnelles substantiellement négatives», assure le chercheur en psychologie de l'université anglaise d'Essex, Wijnand van Tilburg, auteur principal de la recherche.

Tout d'abord, l'équipe a cherché à savoir quelle étaient les professions associées au fait d'ennuyer les autres. Les deux premières études ont sondé un total de 463 personnes et selon leurs résultats, les impôts et assurances, la comptabilité, l'analyse de données, le nettoyage et les métiers liés aux banques arrivent en tête. Du côté des passe-temps, les participants ont établi que les activités les plus ennuyeuses étaient regarder la télévision, se renseigner sur la religion (quel rapport?), faire des mathématiques, observer des animaux et dormir (qui n'aime pas ça?).

Interrogés sur les caractéristiques qui forgent une personnalité barbante, les participants ont répondu: le fait de ne pas avoir de centre d'intérêt, de manquer d'humour, de ne pas exprimer d'opinion et de se plaindre.

Des stéréotypes qui portent préjudice

Bien qu'il puisse être amusant d'imaginer la pire combinaison de ces critères (un mec de la compta pas drôle qui regarde la télé avec ses quatre chats), être considérée comme une personne ennuyeuse peut en réalité avoir des conséquences sociales non négligeables.

Les deux études suivantes se sont penchées sur cet aspect. Les chercheurs ont présenté aux participants des portraits de personnes (fictives) ennuyeuses, décrites sur la base de la première étude. Les répondants les ont associées à des personnes manquant de chaleur, de compétences, et devant même être socialement évitées.

Pire encore, lorsque les chercheurs ont demandé aux participants combien il faudrait les payer pour qu'ils passent du temps avec ces personnes barbantes, ils ont évoqué des sommes beaucoup plus importantes que ce qu'ils demanderaient pour une personne moins ennuyeuse.

«Les perceptions peuvent changer, mais les gens préfèrent ne pas perdre de temps à parler à ceux qui ont des emplois et des passe-temps “ennuyeux”, en choisissant plutôt de les éviter», commente le chercheur en psychologie.

Cette étude a analysé les caractéristiques, emplois et loisirs que l'on attribue aux individus ennuyeux aux États-Unis. Dans le reste du monde, il est possible que les critères soient différents.

Newsletters

Manger un peu de viande peut être plus durable qu'un régime vegan

Manger un peu de viande peut être plus durable qu'un régime vegan

En optimisant les conditions de culture et d'élevage, des scientifiques cherchent la configuration dans laquelle l'empreinte carbone de notre régime alimentaire serait la plus réduite.

La fellation, une pratique ancienne à l'histoire mouvementée

La fellation, une pratique ancienne à l'histoire mouvementée

Longtemps considérée comme sulfureuse, elle est restée taboue dans le cadre du couple pendant des siècles. 

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

Dans son livre «À l'est des rêves», l'anthropologue Nastassja Martin, qui a passé des années à étudier les peuples nomades éleveurs de rennes de l'Extrême-Orient russe, ouvre une réflexion sur les réponses à la crise et sur le récit qui en sera fait.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio