Santé / Société

Vous devriez vraiment enlever vos chaussures en rentrant chez vous

Temps de lecture : 2 min

Et chez les autres aussi.

À l'intérieur, optez pour des chaussons ou des claquettes au lieu de contaminer vos sols! | Drew Coffman via Unsplash
À l'intérieur, optez pour des chaussons ou des claquettes au lieu de contaminer vos sols! | Drew Coffman via Unsplash

Si vous marchez dans une flaque ou si votre pied –le gauche on espère– rencontre une crotte, il est évident que vous ne passerez pas le seuil de votre maison avec vos chaussures. Mais le reste du temps, quand rien ne semble s'être accroché à votre semelle, y prêtez-vous attention?

En tout cas, beaucoup de personnes ne le font pas. Une équipe de chimistes de l'environnement a examiné, pendant une décennie, l'environnement extérieur et les contaminants qui s'invitent dans nos foyers. Bien que leur recherche sur la question de garder ou de retirer ses chaussures en entrant dans la maison soit loin d'être terminée, ils penchent déjà pour cette deuxième option.

Qu'on marche sur de la terre, du gazon ou du goudron, tous types de matières imprègnent nos souliers. Les micro-organismes, en particulier, inquiètent les chercheurs. Ces petits êtres vivants microscopiques sont des agents pathogènes résistant aux médicaments, y compris les germes à l'origine de maladies infectieuses.

En considérant que vos chaussures sont des nids à produits chimiques, micro-organismes et toxines cancérigènes, présentes sur les résidus des routes asphaltées, vous y penserez à deux fois avant de vous balader en baskets chez vous.

Un vrai risque?

En identifiant les substances nocives trouvées dans des maisons de trente-cinq pays, les chimistes ont abouti à une liste assez longue. Sur les sols et dans l'air, l'équipe a découvert des gènes résistants aux antibiotiques, des microplastiques, des produits chimiques perfluorés (utilisés dans les produits industriels, domestiques et d'emballages alimentaires), et même des éléments radioactifs.

Pourtant, un article du Wall Street Journal assure que les chaussures à la maison ne représenteraient pas un réel danger. Le fondement de cette opinion est que ces bactéries, notamment les Escherichia coli (E. coli) sont si largement répandues qu'on les retrouve partout. Néanmoins, cette fameuse bactérie E. coli ne provient de rien d'autre que des excréments, assurent les chimistes. Que ce soient les nôtres ou ceux d'animaux, si l'humain y est exposé à des niveaux élevés, il peut souffrir de diverses maladies.

Alors pour toutes ces raisons, les chercheurs préconisent de ne pas porter de chaussures une fois le seuil de la porte franchi. «Nous savons tous qu'il vaut mieux prévenir que guérir, et enlever ses chaussures à la porte est un acte de prévention de base et facile à réaliser pour beaucoup d'entre nous», conseillent-ils.

Et pour éviter de se cogner les orteils dans les meubles, il suffit d'opter pour des chaussures d'intérieur qui n'auront aucun risque de rencontrer des micro-organismes. Il reste tout de même un certain danger à garder sa maison le plus propre possible: le syndrome de la maison stérile. Une petite dose de saleté est bénéfique à tout foyer, car elle aide votre système immunitaire à ne pas se relâcher. Mais imprégner vos sols et vos tapis de bactéries venant de l'extérieur n'est pas une bonne idée pour autant.

Newsletters

Avant une séance de sport, laissez tomber le cardio et les étirements

Avant une séance de sport, laissez tomber le cardio et les étirements

L'un est inutile et les autres sont dangereux.

Cinq minutes après la mort, voici ce qui se passe dans le corps

Cinq minutes après la mort, voici ce qui se passe dans le corps

Il faut un certain laps de temps avant que le moteur s'arrête totalement.

Le populisme nuit gravement à notre santé

Le populisme nuit gravement à notre santé

La crise du Covid-19 a particulièrement mis en lumière la prégnance et les dangers du populisme scientifique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio