Découvrez Omie & Cie, la livraison de courses qui change (enfin) la donne
Boire & manger

Découvrez Omie & Cie, la livraison de courses qui change (enfin) la donne

Temps de lecture : 4 min
Slate.fr

Omie & Cie est une marque engagée qui livre à domicile des produits d’épicerie sains et accessibles qu’elle conçoit à l'inverse de la grande distribution. Militant pour un mode de production éco-responsable, elle redonne aux consommateurs le pouvoir d’agir pour la planète à travers leur alimentation.

Et si vous pouviez avoir un impact en faisant vos courses? C’est ce que vous propose Omie & Cie, une marque de produits d’épicerie en ligne qui livre en direct ses clients. Chaque produit de la marque est le résultat d’un travail qui part des champs et se poursuit dans les ateliers de ses fabricants. Aujourd’hui les 200 produits ont été élaborés avec 150 producteurs et transformateurs engagés dans des pratiques durables et régénératives.

Les commandes sont livrées à vélo dans la capitale et la région parisienne, ou par colis, sur le reste du territoire en profitant de tournées déjà existantes de La Poste. Le tout avec le moins d’emballages possibles dans une optique de zéro déchet. Tous les colis sont sans plastique et en emballage recyclable. Pour garantir une offre éco-responsable et de qualité à un prix accessible, l’entreprise, lancée en février 2021, s’approvisionne dans une logique de circuits courts en réduisant au maximum le nombre d’intermédiaires.

«Manger = voter»

A l’heure où l’urgence climatique nous force à repenser notre façon de produire et de consommer, la marque veut aller plus loin. «Nous avons une responsabilité complète sur la façon dont on va se nourrir demain», rappelle la co-fondatrice et directrice de l’offre d’Omie & Cie, Coline Burland, qui a travaillé pendant dix ans dans la grande distribution.

En se demandant comment produire différemment pour faire face aux aléas météorologiques qui se multiplient avec le réchauffement climatique, la marque se positionne comme une alternative aux circuits de la grande distribution, un secteur encore trop déconnecté des enjeux environnementaux.

«L’alimentation est un formidable levier d’impact positif sur le climat», affirme Coline Burland. Omie & Cie entend ainsi redonner au consommateur le pouvoir d’actionner ce levier, une démarche que résume bien la formule «Manger = Voter».

Transparence et traçabilité

Omie & Cie s’engage à être transparente sur la provenance de plus de 200 produits qu’elle propose et sur leur mode de fabrication. Chaque produit est issu d’un travail avec les producteurs, puis d’une simplification des recettes pour n’utiliser aucun additif ou ingrédient ultra transformé. Les produits offrent une traçabilité totale, l’entreprise s’implique à chaque étape de sa fabrication, en partenariat avec 150 producteurs et transformateurs. L’important est de progresser vers une agriculture résiliente qui s’appuie sur la nature et donc à même de résister aux chocs climatiques.

En rupture avec la grande distribution, la start-up s’attaque à une autre absurdité: la surabondance de l’offre. «Nous proposons beaucoup moins de sauces tomates qu’un rayon d’hypermarché, mais nous pouvons expliquer leur provenance et la façon dont chacune est produite, de A à Z», explique Coline Burland.

Avec le code SLATE, profitez de 15 euros sur votre premier achat pour un minimum de commande de 30 euros.

Le consommateur peut découvrir l’histoire de chaque produit à travers les photos disponibles sur l’application ou via le QR code accessible sur l’emballage. Il comprend alors pleinement la qualité et la valeur de ce qu’il achète. Une démarche qui, en un an, a déjà séduit plus de 3000 foyers clients en France.

Une plus juste rémunération des producteurs

Omie & Cie s’attache aussi à offrir une transparence totale sur les prix de ses produits. Consultable dans l’application ou via un QR code figurant sur l'emballage, un diagramme détaille la façon dont se répartit la somme réglée par le client.

En supprimant les intermédiaires et en se rendant régulièrement sur le terrain, au plus près des enjeux de production, l’équipe Omie & Cie peut rémunérer les agriculteurs et fabricants de façon plus juste.

Vers une «agriculture régénérative»

Ce n’est pas tout: Omie & Cie s’engage pour le climat et la biodiversité sur la durée. Dans le prix de chaque produit, une part est allouée au financement de la transition vers une «agriculture régénérative».

C’est aussi en soutenant, sur le terrain, les producteurs à la recherche de méthodes plus durables et éco-responsables, que l’entreprise compte avoir un rôle positif pour la planète. «Dans le secteur alimentaire, on a tendance à penser que le transport est le plus gros émetteur de carbone alors que deux tiers des émissions de CO2 du secteur sont liés à la production agricole et donc à la façon dont on cultive», souligne Coline Burland.

À travers un audit, les équipes d’agronomes d’Omie & Cie évaluent les techniques des agriculteurs et les accompagnent dans leur transition vers une «agriculture régénérative». A terme, cela conduit à une meilleure gestion de l’eau, à un abandon de l’usage d’intrants chimiques, au développement de la biodiversité, au stockage du carbone dans le sol.

Concernant le carbone, l’«agriculture régénérative» devient une vraie solution. Si on voulait limiter à 1,5 °C le réchauffement climatique en 2050 et atteindre la neutralité carbone, il faudrait séquestrer 13 milliards de tonnes de carbone chaque année. L’«agriculture régénérative» permettrait de stocker jusqu’à 80% de ce volume chaque année selon le rapport du GIEC (Groupe d’experts gouvernemental sur l’évolution du climat).

Avec l’aide de ses clients, Omie & Cie souhaite emmener ses fournisseurs et ses producteurs vers une approche agronomique écosystémique qui prend en compte et préserve la biodiversité dans son ensemble.

Pour découvrir ce service de livraison engagé, rendez-vous sur le Google Play Store ou l’Apple Store pour télécharger l’application Omie & Cie ou sur Omie.fr

Crédit photos: Omie & Cie

En savoir plus:
Sucre et cancer, un état des lieux inquiétant

Sucre et cancer, un état des lieux inquiétant

L'excès de sucre est connu pour ses effets délétères sur la santé, notamment en termes de surpoids, de diabète ou de maladies cardiovasculaires. Son lien avec le cancer fait aujourd'hui l'objet de recherches approfondies.

Au restaurant Les Parisiens, Thibault Sombardier défend les valeurs de la haute bistronomie parisienne

Au restaurant Les Parisiens, Thibault Sombardier défend les valeurs de la haute bistronomie parisienne

Un lieu de rendez-vous chic au sein du Pavillon Faubourg Saint-Germain, nouvel hôtel cinq étoiles situé Rive gauche.

Manger un peu de viande peut être plus durable qu'un régime vegan

Manger un peu de viande peut être plus durable qu'un régime vegan

En optimisant les conditions de culture et d'élevage, des scientifiques cherchent la configuration dans laquelle l'empreinte carbone de notre régime alimentaire serait la plus réduite.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio