Boire & manger

Le restaurant Capucine Opéra offre une cuisine classique qui perpétue les recettes du terroir

Temps de lecture : 4 min

Et au Galanga de l'Hôtel Monsieur George, le chef Thomas Danigo met le végétal à l'honneur.

Au restaurant Galanga de l’Hôtel Monsieur George, l’oignon de Roscoff, algue kombu vinaigrée, bouillon aux herbes fraîches. | Julie Limont
Au restaurant Galanga de l’Hôtel Monsieur George, l’oignon de Roscoff, algue kombu vinaigrée, bouillon aux herbes fraîches. | Julie Limont

En face de l'Olympia, cette brasserie à terrasse propose une trentaine de plats du répertoire parisien et une ardoise du marché mitonnée par le chef Karl Lacelle, ancien bras droit de Joël Robuchon au Concorde Lafayette: ce fut un maître cuisinier comme on n'en voit plus.

Au restaurant Capucine, le chef Karl Lacelle dans sa cuisine. | Karl Lacelle

La plupart des préparations actuelles ont de quoi titiller les papilles des mangeurs à l'appétit solide:

• La croustade forestière aux asperges, œuf parfait, sauce suprême (7,50 euros)
• Les moules d'Espagne farcies au beurre persillé (8 euros)
• Les filets de harengs Label Rouge fumés à l'ancienne, pommes tièdes (9,50 euros)
• Le tartare de thon taillé au couteau, mangue, gingembre, assaisonné à l'huile de sésame (9,50 euros)
• Les six escargots de Bourgogne, mouillettes au beurre d'ail (14 euros)
• La soupe de poissons, rouille, croûtons, emmental (12 euros)
• Les nems de gambas aux légumes croquants, sauce aigre-douce (8,50 euros)

Au restaurant Capucine, l'Opéra de foie gras, pickles, baby légumes. | Karl Lacelle

Pour suivre

• Le carpaccio de bœuf charolais façon Harry's Bar, câpres, grana padano, légumes antipasti (19,50 euros)
• Le poulet fermier jaune de Normandie rôti au four, pommes purée, jus aux aromates (19,50 euros)
• Le burger Aubrac bleu blanc cœur, tranche de laguiole, lard grillé, oignons frits (22 euros)
• L'onglet de bœuf servi avec des échalotes, gnocchi au jus, sauce béarnaise (23 euros)
• L'entrecôte d'Argentine premium Aberdeen Angus (280 gr), beurre Café de Paris, le grand plat actuel pour les carnivores (39 euros)
• La tranche de foie de veau déglacé au vinaigre de Xérès, persillade, oignons frits (22,50 euros)

Au restaurant Capucine, le magret de canard cuisson basse température,
mousseline de patates douces, sauce aux morilles. | Karl Lacelle

Côté poissons

• Le fish and chips comme à Londres, mousseline de petits pois, sauce tartare (19 euros)
• Le tartare de saumon d'Écosse à l'avocat, taboulé de boulgour aux lentilles (21 euros)
• La daurade royale à la plancha, vierge aux légumes croquants, haricots verts frais, noisettes, coriandre (22 euros)
• Le mi-cuit de thon à la plancha, vinaigrette thaï, nouilles et légumes sautés (23 euros)
• Les ravioles du Dauphiné Label Rouge, crème au pistou (18 euros)
• Les taglionis frais aux gambas sautées aux chorizo, grana padana AOP (25 euros)

Ardoise du marché

• Les endives au jambon à la tomme fermière de Savoie gratinées, un délice (16 euros)
• Les filets de sardines à la plancha, olives leccine, citron confit, pommes fourchette au basilic (15 euros)
• La minute de foie de veau forestière déglacé au vinaigre de Xérès, oignons rings (22 euros)

Au restaurant Capucine, la tranche de foie de veau. | Karl Lacelle

Et aussi, les plateaux de fruits de mer: l'Écailler (23 euros), le Mareyeur (59 euros).

Cette brasserie agréable et confortable ne figure dans aucun guide, que fait le Michelin ignorant une excellente adresse à deux pas de l'Opéra?

Tous les plats sont goûteux et copieux: les fidèles et stars de l'Olympia connaissent les préparations soignées de la maison, pas plus de cent couverts par jour.

Au restaurant Capucine, les profiteroles. | Karl Lacelle

La fabuleuse carte du chef pâtissier Michaël Fauve

À côté des crêpes Suzette à l'orange flambées au Grand-Marnier (9,50 euros), voici l'île flottante aux pralines roses, crème anglaise (7,50 euros), la crème brûlée à la vanille Bourbon, financier (8 euros), l'éclair Paris-Brest au praliné (8,50 euros), la tarte Tatin, glace vanille (9 euros), les profiteroles au chocolat chaud, glace vanille, choux en désir de roi (9,50 euros)… Pas mal, non?

Au restaurant Capucine, l'éclair Paris-Brest. | Karl Lacelle

Nombre de tables étoilées à Paris n'offrent pas une telle carte gourmande, un choix aussi large. Très proche de l'étoile convoitée. Une adresse majeure à Paris, à noter sur vos carnets. Pas de menu.

La salle du restaurant Capucine. | Karl Lacelle

39 boulevard des Capucines 75002 Paris. Tél.: 01 42 61 14 71.
Carte de 40 à 70 euros.
Vente à emporter. Pas de fermeture.

Le restaurant Galanga

Au rez-de-chaussée de l'Hôtel Monsieur George, ce restaurant de cuisine française est piloté par Thomas Danigo passé par la brigade d'Alain Pégouret (alors chef deux étoiles au restaurant Laurent pendant dix-huit ans), aujourd'hui à la tête du Sergent Recruteur (une étoile) dans l'Île-Saint-Louis. C'est un excellent formateur.

Le chef du restaurant Galanga, Thomas Danigo. | Stéphanie Renoma

La carte de douze plats est répartie en deux menus à cinq ou sept temps: en fait des préparations goûteuses, tentantes que l'on peut panacher, les deux menus sont à 85 ou 110 euros. C'est copieux, varié, préparé avec doigté et goût par cet excellent cuisinier à la créativité étonnante.

Au menu Découverte en cinq temps

• L'oignon de Roscoff, algue kombu vinaigrée, bouillon aux herbes fraîches
• Le poireau brûlé, guanciale, pecorino et sabayon fumé

Au restaurant Galanga, le poireau brûlé. | Julie Limont

• La Saint-Jacques de Normandie, topinambour, truffe noire, céleri rave et saké Kadu

Au restaurant Galanga, la Saint-Jacques de Normandie. | Julie Limont

• Le veau de Corrèze, chicorée rouge, salsifis et jus à l'ail noir

Au restaurant Galanga, le veau de Corrèze. | Julie Limont

• Le chocolat Araguani, marmelade de mandarine et poivre Timut

Au restaurant Galanga, le chocolat Araguani. | Julie Limont

Des plats personnalisés et savoureux

Au menu Dégustation en sept temps, le grand moment du repas: l'oignon de Roscoff, le poireau brûlé, la Saint-Jacques, le veau de Corrèze, le chocolat Araguani précédemment cités dans le menu Découverte à quoi s'ajoutent le lieu jaune de ligne, carottes confites en aigre-doux, cédrat et romarin, le brie de Meaux, noisettes du Piémont et tuile craquante.

Au restaurant Galanga, le brie de Meaux. | Julie Limont

Une sorte de prouesse révélant le doigté, le style, le savoir-faire du jeune chef qui frôle l'étoile.

Tout cela mérite une visite: le talent est bien là.

Hôtel Monsieur George, Galanga Paris
17 rue Washington 75008 Paris.
Tél.: 01 87 89 48 48.
Trente couverts. Fermé dimanche et lundi.

Newsletters

McDo et les burgers végétariens, histoire d'un échec commercial

McDo et les burgers végétariens, histoire d'un échec commercial

Lancé en grande pompe, le McPlant a fait pchitt.

Le Petit Rétro et Séveste, deux restaurants au rapport prix-plaisir exquis

Le Petit Rétro et Séveste, deux restaurants au rapport prix-plaisir exquis

Le premier, repris par Guy Savoy et Irwin Durand, propose une cuisine de bistrot authentique et gourmande. Le second est la nouvelle terrasse du Théâtre de l'Atelier des frères Flocon.

En Italie, le plus petit restaurant du monde ne propose qu'une seule table

En Italie, le plus petit restaurant du monde ne propose qu'une seule table

Le temple du romantisme ou le royaume du kitsch?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio