Santé

Si vous avez de l'asthme, débarrassez-vous de ces trois choses dans votre maison

Temps de lecture : 2 min

Une nouvelle étude démontre que le logement peut regorger de facteurs aggravant la maladie.

Cette maladie respiratoire chronique est un fardeau pour de nombreux enfants et adultes. | Kelvin Valerio via Pexels
Cette maladie respiratoire chronique est un fardeau pour de nombreux enfants et adultes. | Kelvin Valerio via Pexels

En France, au moins 4 millions de personnes sont touchées par l'asthme d'après Santé Publique France. Cette maladie respiratoire chronique est un fardeau pour de nombreux enfants et adultes, qui entraîne des prises de médicaments et parfois des hospitalisations. Le Covid-19 étant un virus particulièrement agressif pour les voies respiratoires, la pandémie a ajouté un stress considérable chez les asthmatiques.

Malheureusement, il est impossible de contrôler tous les facteurs déclencheurs de l'asthme. En revanche, il est possible d'agir sur des éléments aggravant les risques de crises, en particulier quand ils se trouvent dans notre environnement le plus familier: la maison.

Une nouvelle étude menée en Australie, qui comprend une méta-analyse des principaux travaux de recherche menés dans le pays entre 2000 et 2020 (56 études impliquant 138.000 personnes au total), a mis en évidence tout ce qui devrait être chassé du logement des asthmatiques.

Trois points de vigilance

Conclusion: le tabagisme passif, la literie synthétique et le chauffage au gaz sont les déclencheurs les plus fréquemment identifiés. Ces éléments ont été retrouvés dans un grand nombre de foyers où les habitants souffrent d'asthme et nécessitent de plus lourds traitements. Le principal déclencheur reste de loin le fait d'être entouré de fumeurs. Le tabagisme passif entrave le développement normal des poumons et provoque des irritations des voies respiratoires.

Le deuxième déclencheur domestique le plus fréquent sont les couettes et les oreillers composés de fibres non-naturelles, telles que le nylon, la microfibre ou les acryliques. Leurs niveaux d'allergènes et d'acariens de poussière –qui se nourrissent de vos cellules cutanées mortes– sont très élevés. Les foyers où des enfants sont asthmatiques doivent particulièrement être attentifs à la literie choisie pour les petits.

Enfin, les appareils de chauffage au gaz avec ou sans conduit peuvent émettre du dioxyde d'azote potentiellement irritant pour les voies respiratoires, et donc déclencheur des symptômes de l'asthme. Il est préférable de se débarrasser des radiateurs à gaz, notent les scientifiques. Les recherches ont, dans l'ensemble, démontré l'importance de mettre l'accent sur la prévention de certains facteurs. Les gens savent que le tabagisme passif peut représenter un danger, pour les enfants notamment, mais pas forcément qu'il est aussi dangereux pour les asthmatiques. Idem pour la literie synthétique. Ces petits détails du quotidien peuvent paraître anodins, mais ils ne le sont pas.

Newsletters

Pourquoi avons-nous le hoquet?

Pourquoi avons-nous le hoquet?

La science a parlé.

Pour soulager les urgences, il est urgent de soulager les médecins généralistes

Pour soulager les urgences, il est urgent de soulager les médecins généralistes

Alors que l'engorgement des urgences provoque de très longues attentes pour les patients ainsi que des drames humains, un meilleur accès à la médecine de ville pourrait faciliter les choses. Mais cette dernière aussi est débordée...

«Comment savoir si je suis influencée par mon enfance ou s'il se fout de ma gueule?»

«Comment savoir si je suis influencée par mon enfance ou s'il se fout de ma gueule?»

Cette semaine, Mardi Noir conseille une femme qui a traité en thérapie ses traumatismes de jeunesse mais se retrouve complètement perdue face à son mari, qui l'a humiliée et trompée à plusieurs reprises.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio