Santé

Pourquoi l'anxiété s'invite dans vos gueules de bois

Temps de lecture : 2 min

Les lendemains de cuite sont déjà difficiles sur le plan physiologique. Mais en plus, il n'est pas rare que le moral ne soit pas au beau fixe.

L'anxiété post-soirée ne touche pas que les personnes déjà anxieuses. | Kinga Cichewicz via Unsplash
L'anxiété post-soirée ne touche pas que les personnes déjà anxieuses. | Kinga Cichewicz via Unsplash

«Hangxiety» Non, ce n'est pas le nom d'un nouveau médicament ou d'une tendance TikTok, c'est la contraction de hungover (gueule de bois) et anxiety (anxiété), le petit cocktail post-soirée qui fait mal. D'après les chercheurs, ces deux éléments feraient bon ménage –ou plutôt mauvais.

Alors que le corps se remet doucement d'une flopée d'alcool, un autre perturbateur peut entrer dans la partie. Selon certaines estimations, en gueule de bois, 12% de gens sont touchés par l'anxiété. Ce phénomène varie d'un individu à l'autre, mais de manière générale, le stress physiologique se produit lorsque le corps est sous pression. Non seulement l'alcool provoque des changements dans notre système immunitaire, mais il joue un rôle considérable dans l'augmentation de cortisol (aussi appelée «hormone du stress») qui régit l'anxiété.

Une étude de l'Université de Victoria démontre que le cerveau connaît également des changements lors de cette période. L'activité cérébrale impliquant la dopamine (une molécule biochimique qui permet la communication au sein du système nerveux) devient plus faible après une forte consommation d'alcool. Et c'est très important, comme le soulignent les auteurs, car la dopamine tient un rôle phare dans la régulation de l'anxiété.

L'alcool, le moins bon des amis

La combinaison de différents alcools est mauvaise, tout le monde le sait, mais celle du stress et de la fatigue de lendemain de cuite peut être encore pire. Elle entraîne des baisses d'humeur et des dysfonctionnements cognitifs. Tous ces symptômes rendront difficile la gestion des tâches dans ces moments-là, en particulier si vous êtes quelqu'un d'anxieux en général.

Mais alors, si tous ces changements s'opèrent, pourquoi seule une poignée de personnes dérivent vers l'anxiété? La douleur, qu'elle soit physique ou mentale, affecte tout type d'individus lors d'une gueule de bois. Cependant, d'après des recherches rapportées par The Conversation, ceux qui «catastrophisent la douleur sont plus susceptibles d'éprouver de l'anxiété».

Ces derniers sont, même dans la vie de tous les jours, plus à risque de tomber en dépression ou d'avoir du mal rebondir à la suite d'événements négatifs. L'anxiété a, par ailleurs, été signalée comme étant plus élevé chez les gens timides.

En combinant ces études, l'on peut comprendre pourquoi l'hangxiety affecte certaines personnes et à différents degrés. Selon les chercheurs, le sentiment d'anxiété après une forte consommation de boisson alcoolisée peut être problématique sur le plan relationnel, sur celui de l'addiction à l'alcool et sur celui de la productivité au travail.

Ils conseillent d'appliquer les mêmes automatismes que lorsque l'on souffre d'anxiété hors alcool, ou encore de prévoir une journée off après une grosse soirée –afin de réduire les risques que des facteurs de stress ne s'ajoutent à votre état et ne vous fassent basculer dans l'hangxiety. Sinon, il vous reste la consommation d'alcool avec modération.

Newsletters

Avant une séance de sport, laissez tomber le cardio et les étirements

Avant une séance de sport, laissez tomber le cardio et les étirements

L'un est inutile et les autres sont dangereux.

Cinq minutes après la mort, voici ce qui se passe dans le corps

Cinq minutes après la mort, voici ce qui se passe dans le corps

Il faut un certain laps de temps avant que le moteur s'arrête totalement.

Le populisme nuit gravement à notre santé

Le populisme nuit gravement à notre santé

La crise du Covid-19 a particulièrement mis en lumière la prégnance et les dangers du populisme scientifique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio