Santé

Vous avez des problèmes de mémoire depuis la pandémie? C'est normal (et ça s'explique)

Temps de lecture : 2 min

Dans un contexte stressant comme celui de la crise sanitaire, la mémoire perd pied.

Le télétravail est en partie responsable de nos difficultés à enregistrer des souvenirs. | Andrea Piacquadio via Pexels
Le télétravail est en partie responsable de nos difficultés à enregistrer des souvenirs. | Andrea Piacquadio via Pexels

En repensant à tout ce qui s'est passé ces derniers mois, il est possible que certaines informations vous échappent. Ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas un cas isolé! Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les repères sont chamboulés et vos pertes de mémoire partielles en sont le résultat.

La mémoire est une immensité de connexions utiles à notre vie quotidienne. Chaque jour, nous apportons une quantité faramineuse d'informations au cerveau. Mais en réalité, ce dernier n'enregistre pas tout. Créer un souvenir est une faculté qui demande beaucoup d'énergie. Si une information n'est pas assez récurrente ou d'actualité, votre tête s'en débarrassera rapidement.

Le cerveau possède une multitude de facettes et la pandémie en a affaibli trois en particulier.

Vous êtes moins attentifs

La mémoire fonctionne de manière quantitative: plus vous pensez à quelque chose, plus vous êtes en mesure de vous en rappeler. Bien qu'elle paraisse être un roc, la mémoire est en réalité très émotive. De facto, la crise sanitaire a été –et est toujours– un nid d'anxiété. Penser à la maladie en permanence et craindre de nouvelles restrictions chaque semaine sont bien loin des habitudes ancrées dans notre cerveau, même si cette situation dure depuis deux ans maintenant.

L'anxiété a tendance à rendre difficile notre concentration. Au travail ou dans la vie personnelle, la plupart des gens n'arrivent plus à tenir de longues conversations ou à rester «focus» sur de longues périodes. De nombreuses personnes ressentent, depuis le début de la crise et du télétravail, une sorte de détachement dans la sphère professionnelle. Ce climat anxiogène a d'ailleurs poussé certains vers des addictions, ce qui a davantage détérioré leur niveau d'attention.

La routine vous écrase

Vos journées semblent interminables, votre quotidien devient monotone? Vos vacances sont souvent gâchées par un voyage annulé ou un cas de Covid positif? Les misères de la pandémie ne cessent de s'abattre sur vous et votre cerveau commence à en avoir marre.

En télétravail, votre vie se déroule dans un seul et même lieu. Il n'y a plus d'espaces distinctifs pour séparer vie privée et vie pro. Malheureusement pour votre mémoire, se souvenir d'une information est plus facile lorsque les environnements sont multiples. De plus, vous n'assimilez plus les nouvelles têtes car dans la majeure partie des cas, vos rencontres opportunes se font masquées. Il est alors plus difficile pour votre cerveau d'enregistrer un visage quand il n'en voit que la moitié.

L'implication, en option

Depuis le début de la crise sanitaire, bon nombre de personnes ont perdu l'intérêt pour les petites choses du quotidien. Regarder une série, par exemple, est beaucoup moins attractif qu'avant et il peut vous arriver –encore une fois, vous n'êtes pas le seul– de binge-watcher sans être concentré.

Mais cette activité faite à moitié indique à votre cerveau qu'elle n'est pas importante à mémoriser. Il est donc fortement probable qu'après deux ou trois épisodes, vous n'ayez plus aucun souvenir de ce qui s'est passé au tout premier. La clef pour retrouver une implication du cerveau digne de ce nom serait de mieux répartir nos moments de concentration, en s'intéressant à une activité à la fois.

Newsletters

Le yoga améliore les symptômes anxiodépressifs et les performances cognitives

Le yoga améliore les symptômes anxiodépressifs et les performances cognitives

Comme toute activité physique, cette discipline est bonne pour la santé. Associant le corps et l'esprit, elle a notamment des effets potentiellement intéressants sur le cerveau et la santé mentale.

Avant une séance de sport, laissez tomber le cardio et les étirements

Avant une séance de sport, laissez tomber le cardio et les étirements

L'un est inutile et les autres sont dangereux.

Cinq minutes après la mort, voici ce qui se passe dans le corps

Cinq minutes après la mort, voici ce qui se passe dans le corps

Il faut un certain laps de temps avant que le moteur s'arrête totalement.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio