Parents & enfants / Sciences

Et si le sarcasme de votre ado était une preuve de maturité?

Temps de lecture : 2 min

Le comprendre demande plus d'acrobaties mentales qu'on ne le pense.

L'adolescence est le moment où de nombreux enfants maîtrisent enfin les compétences pour comprendre le sarcasme. | Greyerbaby via Pixabay
L'adolescence est le moment où de nombreux enfants maîtrisent enfin les compétences pour comprendre le sarcasme. | Greyerbaby via Pixabay

Oscar Wilde disait que «le sarcasme est la forme la plus basse de l'esprit, mais la forme la plus élevée de l'intelligence». Il n'avait pas tort. C'est peut-être difficile à croire pour vous, parents ou enseignants d'ados sarcastiques, mais c'est ce que soutiennent les psychologues et les neuroscientifiques. Il faut en effet des années au cerveau en développement d'un enfant pour comprendre et maîtriser le sarcasme. Cela demande énormément de ressources cérébrales.

En général, les enfants de moins de 5 ans sont incapables de percevoir les allusions sarcastiques. Chaque remarque prend un sens littéral à leurs oreilles. Pour saisir le sarcasme, l'enfant doit être capable de comprendre le contexte dans lequel son interlocuteur s'exprime, de repérer des indices vocaux qui soutiennent son intention, mais aussi de maîtriser le vocabulaire et la grammaire. «Il y a toutes ces pièces qu'un enfant doit assembler, mais aucune n'est suffisante, à elle seule, pour comprendre le sarcasme», explique Penny Pexman, psycholinguiste à l'Université de Calgary.

Un puzzle complexe

L'enfant doit aussi distinguer l'intention réelle de l'interlocuteur et la façon dont il souhaite que ses mots soient interprétés. C'est un processus long à maîtriser et les enfant de moins de 7 ans ont généralement du mal à appréhender deux idées opposées. Les travaux de Penny Pexman montrent tout de même que les enfants dont les parents pratiquent le sarcasme ont beaucoup plus de chances de l'utiliser à leur tour.

L'adolescence est justement le moment où de nombreux enfants maîtrisent enfin ces compétences. Il n'est donc pas surprenant que certains ados apprécient expérimenter le sarcasme. Alors certes, cela peut être agaçant, mais c'est une étape qui mérite sûrement d'être célébrée. Surtout lorsque des études ont démontré l'utilité du sarcasme: non seulement il permet d'ajouter de la nuance dans nos interactions –de la douceur dans nos insultes ou bien de la taquinerie à nos compliments– mais il nous aiderait aussi à être plus créatifs et à évacuer nos émotions négatives.

Les travaux de Li Huang, de l'école de commerce de l'Insead à Fontainebleau, en collaboration avec des collègues des universités Harvard et Columbia, ont par exemple montré que le fait d'exprimer, de recevoir ou bien juste de se rappeler de commentaires sarcastiques pouvait contribuer à catalyser la pensée créative. Une autre étude, celle de Kathrin Rothermich, professeure adjointe à l'East Carolina University de Greenville, a révélé que, pendant la pandémie, l'utilisation du sarcasme par les personnes déprimées et anxieuses avait augmenté. Selon elle, cette augmentation pourrait refléter un mécanisme d'adaptation.

Newsletters

Ces parents de la génération Z qui ne veulent pas perpétuer le mythe du Père Noël

Ces parents de la génération Z qui ne veulent pas perpétuer le mythe du Père Noël

Petit Papa Noël, quand tu ne descendras plus du ciel.

Contrairement aux apparences, «E.T.» n'est pas un film pour enfants

Contrairement aux apparences, «E.T.» n'est pas un film pour enfants

Bien que quarante ans se soient écoulés depuis la sortie du film culte, il est toujours bon de rappeler à quel point Spielberg y pose un regard inquiet sur le monde des adultes, foncièrement craintifs et conspirationnistes.

Éducation positive: attention au piège de la «liberté du vide»

Éducation positive: attention au piège de la «liberté du vide»

L'éducation positive est une belle idée mais elle expose à des pièges qui, si l'on n'y prend garde, risquent d'interdire tout vrai travail éducatif. Relire Hegel peut nous aider à les contourner.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio