Politique

Les Républicains courent-ils tous derrière Ciotti, qui court derrière Zemmour?

Temps de lecture : 2 min

À droite toute à l'aube de la primaire.

La droite se prépare à désigner son candidat ou sa candidate. Les adhésions sont désormais terminées, près de 150.000 personnes voteront le 1er et le 4 décembre pour savoir qui se présentera à l'élection présidentielle de 2022. À l'heure actuelle, il est bien difficile de faire un pronostic sur l'issue de cette primaire...

Ce qu'on constate, en revanche, après les deux débats télévisés où Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Philippe Juvin, Éric Ciotti et Michel Barnier se sont affrontés, c'est que tous font de la surenchère dans les domaines de la sécurité et de l'immigration. Cette ligne dure est pourtant principalement celle d'Éric Ciotti, le même qui a dit à plusieurs reprises qu'il voterait pour Éric Zemmour dans l'hypothèse d'un second tour opposant ce dernier à Emmanuel Macron.

Font-ils tous fausse route avec ce positionnement radical?

Roselyne Febvre et Jean-Marie Colombani, directeur de Slate.fr, en discutent avec leurs invités Carole Barjon, éditorialiste politique à l'Obs, et David Revault d'Allonnes, rédacteur en chef au Journal du dimanche, dans «Politique», l'émission de France 24, en partenariat avec Slate.

Newsletters

Dans le marbre

Dans le marbre

Affaire Quatennens: un retour impossible à l'Assemblée nationale?

Affaire Quatennens: un retour impossible à l'Assemblée nationale?

La femme du député La France insoumise a formulé de nouvelles accusations de violences physiques et morales à l'encontre de son mari, plongeant LFI dans l'embarras.

Le populisme nuit gravement à notre santé

Le populisme nuit gravement à notre santé

La crise du Covid-19 a particulièrement mis en lumière la prégnance et les dangers du populisme scientifique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio