Sciences

Supersaurus serait le plus long dinosaure qui ait jamais vécu

Temps de lecture : 2 min

Des scientifiques ont pu reconstituer son squelette grâce à des fossiles et des os excavés.

La taille de cet imposant reptile, qui est estimée entre 39 et 42 mètres de long, équivaut à celle de trois bus scolaires. l Maria Oswalt via Unsplash
La taille de cet imposant reptile, qui est estimée entre 39 et 42 mètres de long, équivaut à celle de trois bus scolaires. l Maria Oswalt via Unsplash

Ils ont un long cou et une queue en forme de fouet: les Supersaurus sont issus de la famille de diplodocidés –des dinosaures de très grande taille ayant vécu du Jurassique supérieur au Crétacé inférieur en Amérique, en Europe et en Afrique. Une recherche dont les participants à la conférence annuelle de la Société de paléontologie des vertébrés ont eu la primeur le 5 novembre dernier, mais qui n'a pas encore été publiée, confirme que ce dinosaure serait le plus long qui ait jamais existé au monde. Après avoir correctement reconstitué un mélange de fossiles et procédé à une nouvelle analyse d'os excavés, des paléontologues pensent pouvoir décerner la médaille d'or des proportions hors du commun à cet imposant reptile.

Ce n'est pas tant la taille record du Supersaurus qui crée la surprise, puisqu'il était déjà considéré comme l'un des plus grands de son espèce. Mais c'est la première fois que des scientifiques ont pu étayer leurs calculs «sur un squelette exploitable», se réjouit le directeur de cette recherche, Brian Curtice, paléontologue au Musée d'histoire naturelle de l'Arizona.

Le dinosaure de tous les records

Brian Curtice estime qu'il y a 150 millions d'années, le Supersaurus devait dépasser les 39 mètres et pouvait atteindre 42 mètres du museau à la queue. «C'est une longueur folle, plus longue que trois bus scolaires», commente le paléontologue.

Le chercheur affirme que ce spécimen bat tous les records. Même si l'on se réfère à l'estimation la plus basse de sa taille, ce dinosaure aurait dépassé ses concurrents diplodocus –comme le Seismosaurus, qui mesure 33 mètres. Ces résultats se fondent sur un lit d'os découverts en 1972. Il aura fallu cinquante ans aux scientifiques pour analyser correctement le mélange de fossiles et pour reconstituer le squelette de l'animal identifié.

Lorsqu'ils les a examinés après les avoir déterrés, le «chercheur d'os» Jim Jensen pensait avoir affaire aux restes de trois dinosaures différents. Mais celui qui est surnommé «dinosaur Jim» n'est pas paléontologue de formation. Il a commis quelques erreurs dans son analyse. Après les avoir identifiées, Brian Curtice les a corrigées. Il s'est demandé si ces os n'appartenaient pas à un seul Supersaurus. Hypothèse qui a été confirmée.

Mais, tout géant qu'il puisse avoir été, ce dinosaure n'est pas l'animal le plus long au monde. En 2020, une équipe de scientifiques qui effectuait des recherches le long des côtes australiennes s'est retrouvée nez à nez avec une créature translucide et filandreuse de 45 mètres, soit 3 mètres de plus que le Supersaurus. Le siphonophore appartient à la famille des méduses.

Newsletters

Comment les neurones créent les souvenirs

Comment les neurones créent les souvenirs

Notre mémoire dépend de mouvements de protéines à la surface de nos synapses.

Morsure de chauve-souris, fuite de laboratoire... Ce qu'on sait aujourd'hui de l'origine du Covid-19

Morsure de chauve-souris, fuite de laboratoire... Ce qu'on sait aujourd'hui de l'origine du Covid-19

Loin d'être un domaine réservé aux conspirationnistes, la recherche des origines de la pandémie met en lumière des failles dans notre système sanitaire.

Pourquoi avons-nous des empreintes digitales?

Pourquoi avons-nous des empreintes digitales?

Ces sillons sont loin d'être destinés à déverrouiller nos téléphones.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio