Monde

La Corée du Nord accusée d'avoir torpillé une frégate sud-coréenne

Temps de lecture : 2 min

La Corée du Nord a-t-elle lancé torpillée une frégate sud coréenne? Oui, à en croire les résultats d'une enquête menée par une commission internationale sur les causes du naufrage d'un navire de guerre sud-coréen le 26 mars. Le Cheonan avait coulé dans une explosion au large de l'île de Baengnyeong, près de la frontière maritime avec la Corée du Nord. Quarante-six marins sont morts.

Les cinq pays qui ont mené l'enquête, Etats-Unis, Grande-Bretagne, Suède, Australie, et Corée du Sud, sont clairs: le naufrage de la frégate coréenne a été provoqué par une torpille tirée par un sous-marin nord-coréen. Des fragments de ce qui semble être une pale d'hélice provenant de la torpille ont été retrouvés. Et ils porteraient des chiffres et des caractères typiquement nord-coréens. Interrogé par le Korea Times, un officier supérieur du ministère de la Défense sud-coréen est formel:

Ce ne sont ni des caractères ni un numéro de série chinois, l'inscription était clairement nord coréenne.

L'officier supérieur, qui souhaite garder l'anonymat, cite aussi les conclusions tirées d'une simulation par ordinateur. Il semblerait que la torpille qui a frappé le navire de guerre sud-coréen de 1.200 tonnes était de taille moyenne, 250 kg environ, à détection sonore, et a explosé juste sous la turbine à gaz de la frégate. La turbine à gaz, retrouvée dans les fonds marins, sera sortie de l'eau et analysée. Enfin, les traces d'explosif trouvées sur l'épave ressemblent à celles d'une torpille nord coréenne découverte dans l'océan Pacifique il y a 7 ans. Le gouvernement sud-coréen prévoit de faire appel au Conseil de sécurité des Nations Unies.

Pyongyang a qualifié ses accusations d'«affabulations».

 

[Lire l'article sur le Korea Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Photo: Torpille / cliff1066TM via Flickr License CC by

Newsletters

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

​​​​​​​Au XVIIe siècle, cet archipel constitué de plus d'une centaine d'îlots déserts servit de refuge aux naufragés du Batavia, un navire de commerce. En attendant le sauvetage, l'un des survivants massacra ses compagnons d'infortune.

Sous la menace d'une peine de prison après avoir sauvé un raton laveur

Sous la menace d'une peine de prison après avoir sauvé un raton laveur

Et ce n'est pas la nouvelle la plus triste.

En Italie, le plus petit restaurant du monde ne propose qu'une seule table

En Italie, le plus petit restaurant du monde ne propose qu'une seule table

Le temple du romantisme ou le royaume du kitsch?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio