Sciences

Une tortue filmée pour la première fois en train de tuer une proie, et elle prend tout son temps

Temps de lecture : 2 min

Oui, la tor-tue.

L'attaque dure au total plus de sept minutes. | Capture d'écran ScienceAlert via Youtube
L'attaque dure au total plus de sept minutes. | Capture d'écran ScienceAlert via Youtube

Lente, imposante, nonchalante: la tortue géante des Seychelles n'a franchement pas les caractéristiques d'un chasseur féroce et redoutable. L'habit ne fait pourtant pas le moine: sous cette épaisse carapace se cache bel et bien un animal déterminé, prêt à en découdre, comme le montre une vidéo unique filmée par une chercheuse.

Sur les images, on peut observer une tortue géante (Aldabrachelys gigantea) attaquer et tuer un jeune oiseau avant de le dévorer sans sourciller. Si cette scène est à ce point extraordinaire, c'est pour une bonne raison: c'est en fait la toute première fois qu'un tel comportement est documenté chez une espèce de tortue, rapporte Science Alert.

Attaque planifiée

La vidéo, partagée dans une étude publiée dans la revue Current Biology, a été filmée le 30 juillet 2020 par Anna Zora, responsable adjointe de la conservation et de la durabilité à la Fondation de l'île Frégate –lieu où se déroule la scène, dans l'océan Indien. Pour les chercheurs, c'est une mine d'or d'informations, et ce, pour plusieurs raisons.

D'un côté, on peut clairement observer tout le déroulé de l'attaque, qui dure au total plus de sept minutes. L'imposante femelle de 50 centimètres de long tente de mordre à plusieurs reprises un jeune noddi marianne (Anous tenuirostris), peu importe le temps que cela prendra pour lui faire la peau. L'oisillon, qui a sûrement dû tomber de son nid comme l'explique Geo, a beau battre des ailes pour repousser l'assaillant, il ne peut rien contre la détermination de ce dernier. Déboussolé et incapable de voler, le jeune oiseau finit par succomber à un énième assaut de son balourd de bourreau.

À y regarder de plus près, cette incroyable scène révèle bien d'autres choses, notamment sur les intentions de la tortue. Ici, l'animal chasse délibérément, c'est une attaque planifiée et, à en juger par ses gestes, il jouirait même d'une certaine expérience en la matière, expliquent les scientifiques. De quoi les conduire à penser que ce type d'interaction est loin d'être un cas isolé.

Auparavant, les chercheurs avaient déjà mis en évidence que le régime alimentaire de ces reptiles, principalement herbivores, incluait également de la viande, voir des coquilles. Mais aucune observation filmée ne venait déterminer clairement si la tortue avait bel et bien tué un animal, ou si elle avait seulement dévoré son cadavre. Au moins, les choses sont claires désormais.

Newsletters

Avons-nous tous une petite voix intérieure?

Avons-nous tous une petite voix intérieure?

[L'Explication #96] Plutôt team brouhaha mental incessant ou voix muette comme une carpe?

Les Néandertaliens auraient évolué pour ne pas sentir leur propre puanteur

Les Néandertaliens auraient évolué pour ne pas sentir leur propre puanteur

Pratique quand la propreté n'est pas la priorité.

Pureté génétique et passé nazi, comment la chasse aux abeilles foncées déchire l'Autriche

Pureté génétique et passé nazi, comment la chasse aux abeilles foncées déchire l'Autriche

Le durcissement d'une loi pour préserver la pureté génétique des abeilles carnioliennes divise les apiculteurs du sud du pays.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio