Égalités / Tech & internet

Pour lutter contre la pédocriminalité, Apple souhaite scanner nos appareils

Temps de lecture : 2 min

Mais ce dispositif sera-t-il utilisé sans abus?

Nos smartphones, tablettes et montres connectées devraient faire l'objet d'un scan. | Kyrylo Kholopkin via Unsplash
Nos smartphones, tablettes et montres connectées devraient faire l'objet d'un scan. | Kyrylo Kholopkin via Unsplash

C'est une mesure qui ne concerne pour l'instant que les États-Unis, mais qui sera sans nul douté étendue si elle s'avère efficace. Apple a annoncé avoir développé un système permettant de détecter les photographies liées aux abus sexuels d'enfants avant que celles-ci ne puissent être envoyées sur iCloud.

Un algorithme se chargera de scanner les photographies, qui seront ensuite auscultées par des êtres humains dans le cas où le signal d'alarme aura été déclenché. Les personnes ayant pris ou échangé de type de clichés seront ensuite signalées aux autorités compétentes.

Reste que cela soulève un problème de liberté individuelle, souligne un article de la BBC: cela signifie-t-il que tous les contenus de nos smartphones, tablettes et ordinateurs vont être examinés de près, voire qu'une trace va être conservée quelque part par Apple? Les expert·es redoutent notamment que les pays les moins à cheval sur la liberté de chacun·e utilisent ce genre de technologie pour espionner les citoyens et citoyennes.

Une chance sur mille milliards

L'entreprise a tenté de rassurer les observateurs et observatrices en expliquant que les nouvelles versions d'iOS et iPadOS disposeraient de «nouvelles applications de cryptage permettant d'aider à limiter la propagation des contenus liés aux abus sexuels d'enfants, tout en respectant la vie privée des utilisateurs».

Le système mis en place se base sur un système de comparaisons avec les photos d'une base de données de photographies compilées par différentes associations américaines de lutte contre l'exploitation d'enfants. Apple affirme que son dispositif de reconnaissance est extrêmement fiable et qu'il y aura chaque année «moins d'une chance sur mille milliards qu'un compte soit désigné par erreur».

Newsletters

David Beckham: d'icône gay à ambassadeur de la Coupe du monde au Qatar

David Beckham: d'icône gay à ambassadeur de la Coupe du monde au Qatar

Le footballeur à la retraite a accepté dix millions de livres pour promouvoir la compétition qui se tient dans l'un des pays les plus épouvantables en matière de droits des personnes queers. Et sa marque pourrait bien en pâtir.

Comment sont choisis les futurs astronautes

Comment sont choisis les futurs astronautes

L'Agence spatiale européenne vient de présenter sa nouvelle promotion, après un processus de recrutement colossal. Le voici étape par étape.

Interdire aux femmes d'avorter coûte très cher à la société

Interdire aux femmes d'avorter coûte très cher à la société

Les études le montrent: le droit à l'avortement ouvert à toutes les personnes en capacité de procréer est une composante essentielle de la construction de sociétés égalitaires et durables.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio