Monde / Économie

Dernière édition papier du Seattle P-I

Temps de lecture : 2 min

La Hearst Corporation, propriétaire du Seattle Post-Intelligencer, a annoncé que mardi 17 mars sortirait la dernière édition papier du journal. Le quotidien âgé de 146 ans va se concentrer uniquement sur le web pour devenir une sorte de «plateforme communautaire», qualifiée par le New York Times de «Huffington Post local».

Le Seattle P-I passe d'un staff de 125 personnes à une quarantaine : vingt journalistes et vingt commerciaux. Les employés font leurs adieux à la version papier du quotidien dans une vidéo, et la dernière journée est documentée en photos.

Fin 2008, le Christian Science Monitor a annoncé qu'à partir d'avril il arrêterait son quotidien pour se concentrer sur le web, conservant une édition papier hebdomaire.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo : page commémorative du Seattle P-I)

Newsletters

Le mystère du téléphone public qui sonnait chaque samedi à Pékin

Le mystère du téléphone public qui sonnait chaque samedi à Pékin

Une histoire aux allures de thriller.

Mangez vos mœurs

Mangez vos mœurs

Coup d'État au Burkina Faso: une influence russe en trompe-l'œil

Coup d'État au Burkina Faso: une influence russe en trompe-l'œil

La mainmise de Moscou en Afrique semble s'étendre au Burkina Faso après un nouveau coup d'État, salué par le fondateur du groupe de mercenaires russes Wagner. Mais dans les faits, la situation politique reste floue.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio