Santé

Des produits chimiques «éternels» seraient présents dans de nombreux maquillages

Temps de lecture : 2 min

Selon une étude, ces produits toxiques ne figureraient pas dans la liste des ingrédients.

Des traces de PFAS ont été trouvées dans 56% de fonds de teint et produits pour les yeux, 48% de produits pour les lèvres et 47% de mascaras. | Element5 Digital via Unsplash
Des traces de PFAS ont été trouvées dans 56% de fonds de teint et produits pour les yeux, 48% de produits pour les lèvres et 47% de mascaras. | Element5 Digital via Unsplash

C'est une nouvelle plutôt inquiétante. Selon une étude, près de la moitié des mascaras, rouges à lèvres et fonds de teint testés seraient remplis de PFAS, également connus sous le nom de «produits chimiques éternels», révèle The Washington Post. Pire, ces produits chimiques toxiques associés à de nombreuses maladies ne seraient majoritairement pas indiqués dans la liste des ingrédients.

Pendant les trois dernières années, des chercheurs ont testé 231 produits cosmétiques différents distribués en Amérique du Nord afin de détecter la présence de fluor, un indicateur de substances per- et polyfluoroalkylées ou PFAS. Résultat: ils ont trouvé du fluor dans 56% des fonds de teint et des produits pour les yeux, 48% des produits pour les lèvres et 47% des mascaras. Ils ont également réalisé un test plus approfondi sur vingt-neuf produits et ont trouvé les toxines dans chacun d'entre eux.

«Nous avons été choqués de constater la quantité de fluor présente dans certains de ces produits», indique Graham Peaslee, professeur de physique à l'université de Notre Dame aux États-Unis et chercheur principal de l'étude publiée dans la revue scientifique Environmental Science and Technology Letters. L'article parle d'un problème «généralisé» et ne nomme pas de marques spécifiques. Des recherches antérieures ont d'ailleurs montré que des PFAS étaient présents dans des cosmétiques en Europe et au Japon, précise le quotidien américain.

Des produits associés aux cancers et à des risques d'infertilité

Selon les chercheurs, un produit chimique éternel figurait parmi les ingrédients dans un cas seulement. «Il n'y a aucun moyen qu'un consommateur ordinaire puisse lire une étiquette et comprendre ce que contient le produit qu'il vient d'acheter», ajoute le professeur. «Ils ne peuvent pas faire confiance à l'étiquette.»

Les PFAS sont des produits chimiques extrêmement résistants à l'huile, à la graisse et à l'eau. Dans le cas du maquillage, ils permettent de rendre les produits waterproofs et de donner de l'éclat. On peut également en trouver dans les emballages alimentaires ou dans les ustensiles de cuisine antiadhésifs, indique The Washington Post.

Concrètement, en quoi ces produits sont dangereux? Une exposition prolongée aux PFAS peut entraîner certains cancers, des risques d'infertilité, des maladies de la thyroïde et peut affaiblir l'immunité de l'organisme. De plus, ces produits ne se décomposent pas dans l'environnement, d'où la qualification d'«éternels». L'étude ne précise cependant pas quelle quantité de PFAS présents dans les cosmétiques est ingérée ou absorbée par l'organisme d'une personne.

En 2020, la Californie est devenue le premier État américain à interdire les produits chimiques toxiques dans les cosmétiques, y compris un certain nombre de PFAS, suivi du Maryland en juin 2020. Ces lois entreront toutefois en vigueur qu'en 2025. Du côté des marques, L'Oréal s'est engagé en 2018 à éliminer les PFAS de ses produits.

Newsletters

Comment la communauté gay s'est mobilisée face au Monkeypox

Comment la communauté gay s'est mobilisée face au Monkeypox

Depuis quelques semaines, la courbe des contaminations au virus semble se tasser. Une surprise? Pas vraiment: la communauté gay spécifiquement exposée au virus a su très rapidement s'adapter.

«Les aidants effectuent un travail invisible, gratuit, et ne s'en rendent pas compte»

«Les aidants effectuent un travail invisible, gratuit, et ne s'en rendent pas compte»

Jeudi 6 octobre 2022 a lieu la journée nationale des aidant·es. Ces 11 millions de Français qui accompagnent leurs proches malades, handicapés ou âgés sont, en dépit des progrès, toujours en quête de reconnaissance.

Ce que les médecins prennent en compte pour prescrire un arrêt de travail

Ce que les médecins prennent en compte pour prescrire un arrêt de travail

La fin du remboursement des jours d'arrêt obtenus lors d'une téléconsultation pose la question des critères considérés par les médecins, que ce soit derrière un écran ou non.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio