Sciences / Économie

Une plante s'est vendue plus de 15.000 euros aux enchères

Temps de lecture : 2 min

La Rhaphidophora Tetrasperma tachée de blanc est une espèce très rare.

Le nombre d'enchères concernant les plantes d'intérieur ont énormément augmenté depuis mai 2019. | Capture d'écran Hurley 88 via Trade Me
Le nombre d'enchères concernant les plantes d'intérieur ont énormément augmenté depuis mai 2019. | Capture d'écran Hurley 88 via Trade Me

Il s'agit de l'une des plantes d'intérieur les plus chères jamais vendues. En Nouvelle-Zélande, une variété rare de Rhaphidophora Tetrasperma, également connue sous le nom de Mini Monstera, a été achetée pour la somme record de 19.297 dollars (environ 15.915 euros) sur le site d'enchères en ligne Trade Me, rapporte CNN. En dollars néo-zélandais, l'enchère est de 27.100 dollars.

Les enchères pour cette plante originaire de Thaïlande et de Malaisie ont duré une semaine et ont grimpé pendant les quatre dernières minutes, avant d'être finalement remportées par un enchérisseur baptisé meridianlamb. «La plante rare a eu plus de 102.000 vues et plus de 1.600 listes de surveillance, ce qui montre à quel point les Kiwis adorent les plantes d'intérieur», analyse Millie Silvester, la porte-parole du site. Au total, il y a eu 248 offres, précise la chaîne de télévision américaine.

Mais comment une plante peut se vendre aussi cher? Selon un article de The Independent, c'est la panachure de la plante, c'est-à-dire les différentes couleurs des feuilles dues à une mutation des cellules, qui a fait flamber les prix. Selon la description du site web, cette Rhaphidophora Tetrasperma a «huit feuilles et une neuvième est sur le point de se déplier. Chaque feuille a une excellente panachure, tout comme la tige, et elle est bien enracinée dans un pot de 14 centimètres.»

Les plantes d'intérieur de plus en plus tendance

Selon le quotidien britannique, la plante s'épanouit dans un espace lumineux, sans soleil direct et peut atteindre une hauteur de trois mètres. Concernant le spécimen vendu aux enchères, le vendeur Hurley88 précise que son état est «usagé» et qu'il est préférable de venir la chercher en main propre à Auckland.

Ce n'est pas la première fois qu'une Rhaphidophora Tetrasperma est vendue à un prix élevé sur le site d'enchères en ligne. En août 2020, un acheteur anonyme a déboursé un peu plus de 3.800 euros pour cette plante. Selon Millie Silveste, cela fait partie d'un phénomène plus large: «Les plantes d'intérieur sont devenues l'article “it” au cours des deux dernières années», explique-t-elle. «Nous avons vu les prix grimper et grimper à mesure que davantage de Kiwis sautent sur cette nouvelle tendance.»

Le nombre d'enchères concernant les variétés rares de plantes ont notamment énormément augmenté depuis mai 2019, comme leurs valeurs. Le prix moyen d'une plante d'intérieur vendue sur Trade Me a d'ailleurs bondi de 34 NZD (20 euros) en mai 2019 à 82 NZD (environ 48 euros) le mois dernier, indique CNN.

Newsletters

L'océan Arctique est en train de s'acidifier en quatrième vitesse

L'océan Arctique est en train de s'acidifier en quatrième vitesse

L'acidification des eaux, précipitée par la fonte des glaces de mer, présente un danger considérable pour la vie marine.

La cape d'invisibilité n'existe pas encore, mais on s'en rapproche

La cape d'invisibilité n'existe pas encore, mais on s'en rapproche

Les dernières avancées de la société Vollebak sont tout simplement stupéfiantes, mais où mèneront-elles?

Les Mayas ont-ils été décimés par la pollution au mercure?

Les Mayas ont-ils été décimés par la pollution au mercure?

Utilisé comme un colorant sacré, cet élément a pu leur être fatal.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio