Sciences

Les abeilles ont aussi un nouveau «vaccin» qui sauve des vies

Temps de lecture : 2 min

Les nourrir avec une enzyme bien spécifique peut les protéger des pesticides et pourrait changer le terrifiant déclin du nombre d'abeilles.

Photo de Jenna Lee sur Unsplash
Photo de Jenna Lee sur Unsplash

Cela fait des années que la situation des abeilles est préoccupante. En 2016, déjà, l'Union nationale de l'apiculture française expliquait que le taux de mortalité dans les colonies d’apiculteurs était passé de 5% par an à plus de 30%. Aujourd’hui, il est courant qu’un apiculteur perde environ un tiers de sa ruche chaque année, rappelle le site FastCompany. Et de nombreuses espèces d’abeilles sauvages sont en voie de disparition. L'une des multiples menaces auxquelles les abeilles sont confrontées est la croissance des pesticides dans les fermes, mais une nouvelle solution, «un peu comme un vaccin pour les abeilles», indique Fast Company, peut aider à les immuniser contre les effets des produits chimiques.

«J'ai toujours pensé qu'il y avait beaucoup de recherches pour voir si les abeilles mouraient et dans quelle mesure, mais qu’il n’y avait pas vraiment de solutions», explique James Webb, qui a travaillé sur la technologie du «vaccin» en tant qu'étudiant à l'université américaine Cornell, régulièrement classée parmi les 15 meilleures universités au monde. James Webb dirige maintenant une startup appelée Beemunity qui a testé une nouvelle enzyme qui peut être ajoutée au pollen donné aux abeilles dans une minuscule capsule.

Lorsqu’une abeille la mange, l’enzyme décompose le pesticide dans l’estomac de l’abeille avant qu'il ne puisse atteindre les cellules du cerveau et causer des dommages. L'équipe a découvert que 100% des abeilles qui ont reçu l'enzyme ont survécu lorsqu'elles étaient exposées aux pesticides, dans une étude récemment publiée. Dans l’autre groupe témoin, toutes les abeilles exposées aux pesticides sont mortes.

La compagnie souhaite développer sa production de l’enzyme et prévoit de mettre un produit sur le marché pour les apiculteurs début 2022. Un autre produit pour les abeilles sauvages pourrait être disponible d'ici la fin de l'année. Mais bien que cela puisse aider les abeilles, le créateur de Beemunity indique que ce n’est pas une solution à long terme. «Le vrai problème, c'est l'industrialisation de l'agriculture», indique-t-il.

Newsletters

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Pourquoi est-il impossible de diviser par 0?

Même en mathématiques, il faut savoir faire preuve de créativité.

 Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

Un virus «zombie» reprend vie après avoir passé 48.500 ans dans la glace sibérienne

De nouveaux microbes? C'est exactement ce dont on avait besoin.

Des graines comme vous n'en avez jamais vues

Des graines comme vous n'en avez jamais vues

Des réseaux paysans aux tiroirs poussiéreux des réserves du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, Thierry Ardouin a entrepris un travail de dix ans pour photographier plus de 500 graines. Choisies, éclairées et cadrées avec le plus grand...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio