Égalités / Société

Deux Anglaises créent un urinoir pour femmes six fois plus rapide que les toilettes classiques

Temps de lecture : 2 min

Bientôt la fin des queues interminables lors des festivals?

Cet urinoir permet à six femmes de faire pipi en même temps. | Peter via Flickr
Cet urinoir permet à six femmes de faire pipi en même temps. | Peter via Flickr

Cette installation, qui ressemble à une structure de jeux pour enfants, pourrait changer la vie de milliers de femmes. Deux jeunes diplômées de l'université de Bristol, Amber Probyn et Hazel McShane, ont conçu un urinoir pour femmes qui serait six fois plus rapide à utiliser que des toilettes classiques, rapporte un article de la BBC.

Baptisées The Peequal, ces toilettes portables innovantes sans contact, en plein air et semi-privées, c'est-à-dire que seules la tête et les épaules sont visibles au-dessus de la cloison, sont une «adaptation de toilettes sèches», explique Hazel McShane, qui a étudié au département de Physics with Innovation. Elles ont été conçues «comme un bateau, pour minimiser les éclaboussures et aussi pour avoir un petit emplacement à l'avant pour vos vêtements». Elles permettent à six femmes de faire pipi en même temps.

Ces toilettes, livrées en kit, s'adaptent à tous les espaces et besoins, grâce aux trois configurations possibles, en cercle ou en ligne droite. Elles sont également fabriquées à partir de matériaux 100% recyclables et produisent 98% de CO2 en moins que les toilettes portables. L'invention a d'ailleurs remporté le premier prix du concours de nouvelles entreprises de l'université de Bristol.

Un accès égal aux toilettes

Les jeunes femmes ont eu l'idée de créer cet urinoir car elles en avaient marre de faire la queue pour les toilettes lors des festivals de musique au Royaume-Uni, un terrain sur lequel elles ont travaillé à plusieurs reprises. «Pendant nos pauses, nous devions choisir entre aller aux toilettes ou aller chercher de la nourriture, car les files d'attente pour les dames étaient tout simplement insensées», précise Hazel McShane.

Selon The Guardian, au Royaume-Uni les femmes passeraient en moyenne trente-quatre fois plus de temps que les hommes à faire la queue aux toilettes publiques. The Peequal souhaite donc offrir un accès égal au petit coin. Pour mettre au point leur projet, les créatrices ont échangé avec plus de 2.000 femmes sur des groupes de discussion et dans des pubs aux alentours de Bristol. Depuis, un prototype a été testé au festival Bristol Comedy Garden qui a eu lieu du 2 au 6 juin.

Amber Probyn et Hazel McShane sont conscientes que ces toilettes représentent un réel changement de comportement et que le public peut mettre du temps avant de les accepter totalement, indique la BBC. «Mais après quelques bières, et après avoir fait la queue pendant environ quinze minutes déjà, cette option devient soudainement beaucoup plus attrayante», ajoute Amber Probyn, titulaire d'un diplôme d'anthropologie avec innovation.

Newsletters

Où commencent les violences conjugales?

Où commencent les violences conjugales?

Contrairement à certaines idées reçues, elles ne se résument pas à des coups portés répétés. Elles peuvent aussi être verbales ou psychologiques.

Au Café de Flore, être serveur se conjugue toujours exclusivement au masculin

Au Café de Flore, être serveur se conjugue toujours exclusivement au masculin

Un phénomène qui s'expliquerait, selon le célèbre café parisien, par le type de service qui y est pratiqué. Mais qui cause, de fait, d'importants écarts de rémunération entre hommes et femmes.

Plus radicaux et plus décomplexés: la fulgurante radicalisation des incels

Plus radicaux et plus décomplexés: la fulgurante radicalisation des incels

Le passage au peigne fin de l'un de leurs plus importants forums n'annonce clairement rien de bon.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio