Société / Culture

Miroir mon beau miroir, dis-moi comment m'approprier mon corps

Temps de lecture : 2 min

Le fait de se regarder dans la glace en entier date du XIXe siècle et a chamboulé bien des perspectives.

C'est avec la pysché que l'objet entre dans les demeures bourgeoises, à partir de 1850. | Tuva Mathilde Løland via Unsplash
C'est avec la pysché que l'objet entre dans les demeures bourgeoises, à partir de 1850. | Tuva Mathilde Løland via Unsplash

Les miroirs sont aujourd'hui présents dans plusieurs pièces de nos habitats, mais c'est loin d'avoir toujours été le cas. Avant le XIXe siècle, se voir de pied en cap était l'apanage des rois. C'est avec la pysché, ce grand miroir monté sur un chassis, que l'objet entre dans les demeures bourgeoises, à partir de 1850. L'image de soi acquiert une stabilité, une stature, puis se démocratise.

Peut-on dessiner l'histoire du reflet? Comment l'image de soi traduit-elle une nouvelle culture du corps et des apparences à l'âge industriel? Comment les individus ont-ils appris à se regarder, mais aussi à se juger, face à un miroir?

Philippe Artières, historien de l'intime et de l'infra-ordinaire, répond à ces questions dans le dernier épisode de Faire l'histoire sur ARTE. Philippe Artières est actuellement directeur de recherche au CNRS au sein de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux à l'EHESS. Il a été pensionnaire de la Villa Médicis, Académie de France à Rome, de 2011 à 2012. Philippe Artières a publié plusieurs livres, dont La Banderole: Histoire d'un objet politique (Autrement, 2013) et Le peuple du Larzac. – Histoire de cailloux, de crânes, de sorcières, de templiers, de paysans de soldats, de prisonniers, de militants et de brebis (La Découverte, 2021).

Faire l'histoire est un magazine d'ARTE proposé et présenté par Patrick Boucheron, en collaboration avec Yann Potin. Slate.fr en est partenaire.

Un épisode est diffusé chaque samedi à 18h15, du 10 avril au 26 juin 2021. Ils sont également disponibles sur arte.tv.

Newsletters

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

Dans son livre «À l'est des rêves», l'anthropologue Nastassja Martin, qui a passé des années à étudier les peuples nomades éleveurs de rennes de l'Extrême-Orient russe, ouvre une réflexion sur les réponses à la crise et sur le récit qui en sera fait.

RSE: pour une exclusion stricte de l’industrie du tabac

RSE: pour une exclusion stricte de l’industrie du tabac

Désastreuse pour l’environnement, l’industrie du tabac repose aussi sur l’exploitation des enfants. Elle figure pourtant dans les fonds d’investissement dits «verts». Il est urgent de l’exclure de tout label de responsabilité sociétale et environnementale, tel que le label Investissement Socialement Responsable (ISR) créé par le gouvernement.

Un bourgeois, c'est quoi?

Un bourgeois, c'est quoi?

Ce qui est sûr, c'est qu'on est toujours celui de quelqu'un d'autre.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio