Politique / Société

Déconfinement: ça y est, les jours heureux sont arrivés?

Temps de lecture : 2 min

Emmanuel Macron les avait promis il y a un peu plus d'un an. Encore faut-il s'assurer que cette fois, c'est pour de bon.

Comme annoncé, à la date annoncée, avec des chiffres de la vaccination en forte progression et même une date d'ouverture avancée à tous les adultes sans comorbidités: la première étape du déconfinement a eu lieu mercredi 19 mai. Dans son adresse aux Français du 13 avril 2020, Emmanuel Macron avait promis que nous retrouverions «les jours heureux». Un peu plus d'un an plus tard, y sommes-nous pour de bon?

L'exécutif avait en tout cas à cœur de montrer que les choses avaient bien avancé et qu'une séquence positive allait désormais s'ouvrir. Quelle est aujourd'hui la cote de popularité et de confiance d'Emmanuel Macron? S'en sort-il mieux que les autres chefs d'État? À quel point la relance économique sera-t-elle déterminante dans les mois qui viennent?

Roselyne Febvre et Jean-Marie Colombani, directeur de Slate.fr, en parlent avec leurs invités Bruno Cautrès, chercheur CNRS au Cevipof, Stéphane Vernay, directeur de la rédaction de Ouest-France, et Virginie Le Guay, éditorialiste politique, dans «Politique», l'émission de France 24, en partenariat avec Slate.fr.

Newsletters

Réforme des retraites: la dissolution de l'Assemblée, pari risqué d'Emmanuel Macron

Réforme des retraites: la dissolution de l'Assemblée, pari risqué d'Emmanuel Macron

Le chef de l'État a agité cette menace si l'opposition votait la motion de censure contre le gouvernement.

#OnNeDoitPasDireÇa

#OnNeDoitPasDireÇa

Parti déconstruit

Parti déconstruit

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio