Monde

Aller à l'autre bout du monde en quatre heures pour 80 euros, le projet fou de Boom Supersonic

Temps de lecture : 2 min

Cette entreprise américaine de construction aéronautique travaille sur un avion qui sera trois fois plus rapide que les jets commerciaux actuels.

La construction du premier bolide doit débuter en 2023, pour un décollage d'ici 2026. | Boom Supersonic via press kit 
La construction du premier bolide doit débuter en 2023, pour un décollage d'ici 2026. | Boom Supersonic via press kit 

Alors qu'une partie d'entre nous attend avec impatience de pouvoir voyager à nouveau dans le monde entier, plusieurs start-ups veulent aller encore plus loin en créant des avions supersoniques et hypersoniques afin de se déplacer plus rapidement. C'est notamment le cas de l'entreprise américaine de construction aéronautique Boom Supersonic.

Avec son avion commercial Overture, elle envisage de transporter entre soixante-cinq et quatre-vingt-huit personnes à la vitesse de Mach 2,2, soit 2,2 fois la vitesse du son, donc à plus de 2.600 kilomètres/heure. Le bolide sera trois fois plus rapide que les jets commerciaux actuels, indique un article de CNN Travel. En pratique, un voyage New York-Londres ne prendrait plus que trois heures et quinze minutes. Il faudrait seulement huit heures et trente minutes pour relier Los Angeles à Sydney. Au total, Overture proposera environ 500 itinéraires, principalement transocéaniques.

«Nous pensons qu'il est profondément important de briser la barrière du temps, plus encore que celle du son», explique Blake Scholl fondateur et PDG de Boom Supersonic. D'autant qu'il n'y a pas eu d'évolution majeure concernant la durée des vols depuis l'apparition du jet dans les années 1950-1960. «Soit nous échouons, soit nous changeons le monde», ajoute Blake Scholl.

«Un objectif audacieux»

En plus de faire gagner un temps précieux, Boom Supersonic veut rendre les vols plus accessibles. Dans un premier temps, le but est de permettre aux compagnies aériennes de fixer un tarif similaire à celui de la classe affaire, avant de proposer aux voyageurs d'«aller n'importe où dans le monde en quatre heures pour 100 dollars [environ 80 euros, ndlr]», annonce le PDG.

Cette promesse fait rêver, mais est-elle vraiment réaliste? «C'est un objectif audacieux!», affirme le professeur Sean O'Keefe, expert de l'industrie aéronautique à l'université de Syracuse et ancien président d'Airbus. «Au-delà de la vitesse, l'engin générerait une quantité féroce de chaleur. Tout moteur conventionnel assemblé fondrait.» Pour parvenir à l'objectif que Boom Supersonic s'est fixé, de nouvelles avancées scientifiques s'imposent donc, notamment en matière de matériaux.

«Cela va nécessiter deux ou trois générations de technologie, de développement et de percée, ce qui équivaut à environ vingt ans», précise Sean O'Keefe. Avant l'Overture, l'avion franco-britannique Concorde, en service de 1969 à 2003, était l'un des deux seuls jets supersoniques commerciaux au monde, indique CNN. Son coût exorbitant et son impact environnemental l'ont finalement cloué au sol définitivement.

De son côté, Boom Supersonic prévoit de concevoir de A à Z un avion 100% neutre en carbone. La construction du premier bolide doit débuter en 2023, pour un premier décollage d'ici 2026.

Newsletters

Le mystère du téléphone public qui sonnait chaque samedi à Pékin

Le mystère du téléphone public qui sonnait chaque samedi à Pékin

Une histoire aux allures de thriller.

Mangez vos mœurs

Mangez vos mœurs

Coup d'État au Burkina Faso: une influence russe en trompe-l'œil

Coup d'État au Burkina Faso: une influence russe en trompe-l'œil

La mainmise de Moscou en Afrique semble s'étendre au Burkina Faso après un nouveau coup d'État, salué par le fondateur du groupe de mercenaires russes Wagner. Mais dans les faits, la situation politique reste floue.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio