Parents & enfants / Société

En Espagne, des élèves ont cours sur la plage

Temps de lecture : 2 min

Une initiative qui plaît autant aux enfants qu'aux professeurs. 

Les élèves de l'école Felix Rodriguez de la Fuente ont désormais cours sur la plage. | Caroline Hernandez via Unsplash
Les élèves de l'école Felix Rodriguez de la Fuente ont désormais cours sur la plage. | Caroline Hernandez via Unsplash

Le rêve. Alors que la plupart des écoliers, collégiens, lycéens et étudiants ont majoritairement cours à distance depuis plus d'un an à cause du Covid-19, une école espagnole a trouvé une alternative pour éviter de propager le virus: faire cours sur la plage.

À l'école Felix Rodriguez de la Fuente, les distances de sécurité entre les tables sont toujours respectées, comme le port du masque pour les élèves et les professeurs, sauf que les écoliers âgés de 3 à 12 ans ne sont pas dans une salle de classe ordinaire. Ils sont assis devant un tableau mobile, sur la Playa de los Nietos, soit la plage des petits-enfants en français, près de Carthagène, au sud de l'Espagne.

Certains élèves sont même pieds nus et s'amusent à remuer le sable avec leurs orteils, précise un article du New York Post. D'autres se baissent sur leur table pour éviter que leurs feuilles ne s'envolent. «J'adore aller à la plage!, confie Antonio Fernandez, âgé de 9 ans. Je préfère être à la plage parce que je me sens plus détendu et à l'aise.»

Motiver les élèves

«C'est sûr, les enfants s'amusent beaucoup, affirme Juan Francisco Martinez, professeur d'anglais. Ce qu'ils apprennent ici, ils ne l'oublient pas.» Niveau organisation, les enseignants commencent à préparer la plage à 8h du matin, les leçons durent vingt minutes et les groupes tournent entre les différentes zones. Les classes ne se mélangent pas entre elles.

«Carthagène, avec son climat et son environnement uniques, est un endroit idéal pour mettre en œuvre des initiatives comme celle-ci qui aident à protéger les élèves contre le coronavirus», explique Irene Ruiz, conseillère d'éducation. En effet, ces cours en extérieur se déroulent dans le cadre d'un projet baptisé «Air frais», dont l'objectif est de fournir une meilleure qualité de l'air aux enfants pendant la pandémie. Pour la conseillère, c'est également une façon de motiver les élèves en cette période difficile, rapporte le quotidien mexicain, Excelsior.

En plus des cours habituels, les élèves ont pu bénéficier d'animations pédagogiques qui n'auraient sûrement pas eu lieu en temps normal. Ils ont par exemple pu faire un apprentissage de la pêche avec des pêcheurs locaux, et ont étudié comment ces derniers ont travaillé pendant la pandémie.

Newsletters

Les hommes qui donnent le prénom d'une ex à leur bébé, une tradition vieille comme le monde

Les hommes qui donnent le prénom d'une ex à leur bébé, une tradition vieille comme le monde

Le chanteur de Maroon 5 est loin d'être le seul à avoir eu une telle idée: les témoignages se multiplient.

Le chou kale fait grimacer les bébés, même avant la naissance

Le chou kale fait grimacer les bébés, même avant la naissance

Qu'on se rassure, le but n'était pas de leur proposer une cure détox prénatale.

Mais qui veut encore être prof de nos jours?

Mais qui veut encore être prof de nos jours?

En pleine crise du recrutement des enseignants, les nouveaux profs font leur première rentrée. Qui sont ceux qui rentrent dans le métier au moment où il peine à attirer?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio