Monde

Sarah McBride, première trans élue dans un Sénat d'État américain

Temps de lecture : 2 min

Elle était déjà rentrée dans l'histoire américaine en 2016, en prenant la parole lors de la Convention nationale démocrate.

Sarah McBride lors de la Convention nationale démocrate le 28 juillet 2016 à Philadelphie, Pennsylvanie. | Saul Loeb / AFP
Sarah McBride lors de la Convention nationale démocrate le 28 juillet 2016 à Philadelphie, Pennsylvanie. | Saul Loeb / AFP

Le 3 novembre, les États-Unis ne votent pas seulement pour élire le nouveau locataire de la Maison-Blanche, ils votent également pour renouveler un tiers du Sénat. Selon les projections, cette élection pourrait bien rentrer dans l'histoire.

En cause, la (très) probable victoire de Sarah McBride dans l'État du Delaware, qui deviendrait ainsi la première personne trans à obtenir un siège dans un Sénat américain.

Selon le New York Times, la Démocrate et militante des droits LGBT+ a en effet recueilli plus de 90% des voix, soit 7.902 bulletins de vote, s'assurant ainsi un poste de sénatrice dans cet État de la côte Est des États-Unis. Elle devrait donc largement battre le candidat républicain Steve Washington.

Un peu plus dans l'histoire

Si sa victoire était attendue, souligne le média Vox, elle n'en reste pas moins historique: Sarah McBride sera la première personne trans à ce niveau de responsabilité politique aux États-Unis.

Sarah McBride était déjà rentrée dans l'histoire du pays en 2016, en étant la première trans à prendre la parole lors du congrès national d'un grand parti (à la Convention démocrate).

Depuis l'élection de Donald Trump, les personnes trans ont petit à petit réussi à se faire une place dans le paysage politique américain. En 2018 par exemple, Christine Hallquist avait remporté la primaire démocrate au poste de gouverneur du Vermont.

Pourtant, cette victoire intervient à un moment où des lois ciblant directement les personnes trans outre-Atlantique sont introduites, notamment l'interdiction des soins de santé pour les jeunes trans.

Newsletters

Poutine s'est tiré une balle (nucléaire) dans le pied

Poutine s'est tiré une balle (nucléaire) dans le pied

Le président russe a annoncé qu'il allait stocker des armes nucléaires chez son voisin biélorusse, stratégie qui au mieux ne servira à rien, au pire se retournera contre lui.

Violence armée aux États-Unis: quand la NRA s'engageait pour la régulation du port d'armes

Violence armée aux États-Unis: quand la NRA s'engageait pour la régulation du port d'armes

La tuerie de Nashville relance l'éternel débat de l'accès aux armes. Contrairement à ce qu'on croit, l'opinion américaine n'a pas toujours été pro-armes.

Un an après l'occupation russe, Boutcha et Irpin se reconstruisent

Un an après l'occupation russe, Boutcha et Irpin se reconstruisent

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio