Sciences

Pourquoi pleure-t-on?

Temps de lecture : 2 min

Pas uniquement parce que nous sommes reconfiné·es.

Il existe trois types de larmes | Aliyah Jamous via Unsplash 
Il existe trois types de larmes | Aliyah Jamous via Unsplash 

En ce moment, il est facile d’avoir envie de pleurer: nous vivons un second confinement, les projets s’interrompent, le travail ou l’absence de travail est épuisant moralement, nous sommes privé·es de vie sociale, des personnes décèdent… En toute logique, j’ai, par exemple, très envie de pleurer devant une vidéo de chien qui est surpris par le retour de son maître ou devant un film à l’eau de rose.

Il y a deux déclencheurs de larmes: l’un est émotionnel, l’autre est un test PCR. Dans les deux cas, le système lacrymal fonctionne de la même façon. Dans les deux cas, une explication scientifique existe.

Le système lacrymal se situe juste à côté de votre globe oculaire, il produit et évacue les larmes. La glande lacrymale entre le globe et les cils produit la larme, puis vous clignez de l’œil pour la propager. La larme est evacuée par les canalicules lacrymals pour rejoindre la sortie par le canal lacrymonasal, d’où les reniflements intempestifs qui accompagnent les gros chagrins. S'il y a trop de larmes pour le système de drainage, les larmes roulent sur les joues.

«Pleure un bon coup, ça te fera du bien»

Il existe trois types de larmes: basales, réflexes et psychiques. Les basales sont celles qui évitent la sécheresse de la cornée: elles lubrifient le globe oculaire, nous en produisont 150 à 300 millilitres par jours. Les larmes réflexes sont celles qui sont produites en réaction à une irritation provoquée par l'extérieur (les oignons, la fumée, la poussière, etc).

Les dernières larmes dites émotionnelles ou psychiques sont les plus intéressantes. Le système limbique du cerveau, celui qui traite les émotions, est très bien connecté au système nerveux et capable d'envoyer un message au système lacrymal de type: «Ouvre les vannes.» Cependant, cela ne répond pas à la question pourquoi: pourquoi l’humain pleure d'émotions et pas les animaux? Et pourquoi l’expression: «Pleure un bon coup, ça te fera du bien» est si juste.

La réponse serait dans le contenu des larmes. Les larmes basales sont composées d’eau, de chlorure de sodium (de sel), de chlorure de potassium, d’huile, de muqueuse. Les larmes réflexes ont la même composition avec un niveau accru d’anticorps pour combattre les agressions extérieures. Les larmes émotionnelles, elles, sont pleines de protéines: des hormones pour nous soulager du stress et de la douleur donc elles nous font réellement du bien.

Elles seraient aussi, explique Nick Knigt dans The Independent, un moyen de solidifier ses relations sociales: quand on pleure en présence des autres, ils et elles ont plutôt tendance à faire preuve d'empathie.

Newsletters

L'homosexualité existe-t-elle chez les animaux?

L'homosexualité existe-t-elle chez les animaux?

[L'Explication #79] Les relations entre les animaux de la même espèce existent, et auraient même certains avantages.

Le gazon artificiel est un non-sens esthétique, écologique et sanitaire

Le gazon artificiel est un non-sens esthétique, écologique et sanitaire

La ville de Boston vient d'interdire l'installation de nouvelles pelouses artificielles dans l'espace public, pointant la composition toxique de ces étendues de plastique vert.

L'océan Arctique est en train de s'acidifier en quatrième vitesse

L'océan Arctique est en train de s'acidifier en quatrième vitesse

L'acidification des eaux, précipitée par la fonte des glaces de mer, présente un danger considérable pour la vie marine.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio