Société

Les vacances des stars ont été encore plus luxueuses et discrètes pendant la pandémie

Temps de lecture : 2 min

Villas privées, yachts privés, jets privés... L'objectif était d'avoir le moins de contacts possible.

Le but de l'été 2020 pour les stars: du luxe et pas de contact. | Julita via Pixabay
Le but de l'été 2020 pour les stars: du luxe et pas de contact. | Julita via Pixabay

Pendant que vous passiez vos vacances en Dordogne ou à Marseille, en vous demandant si c'était vraiment une bonne idée de louer sur Airbnb cette année, certain·es avaient d'autres préoccupations. Pour les célébrités, le but de l'été 2020 était, encore plus que d'habitude, de se couper le plus possible du monde extérieur.

Trois agences de voyages de luxe spécialisées dans la réservation de séjours pour millionnaires et personnes célèbres ont accepté de partager avec Vice les détails des souhaits de leur clientèle cette année –sans jamais donner de noms évidemment.

Îles et jets privés

En cette période de pandémie, les rich and famous ont mis un point d'honneur à ne pas trop se faire remarquer. Pour cela, rien de tel que les petites îles paradisiaques de l'océan Indien comme les Maldives. Catherine Heald, cofondatrice et PDG de l'agence de voyages haut de gamme Remote Lands, explique avoir organisé pour une star et la personne qui l'accompagnait un voyage de deux semaines aux Maldives dans un complexe hôtelier, dans lequel ils se sont rendus en jet privé. «Dans un endroit comme les Maldives, vous n'avez même pas à quitter votre villa privée à moins de monter sur votre yacht privé et de faire de la plongée sous-marine», indique-t-elle avant d'ajouter: «Donc, toutes ces choses nous éloignent socialement.»

Jason Couvillion et Annie Davis, tous deux à la tête de deux autres agences de voyages de luxe, ont affirmé que pour limiter les risques de contamination, les célébrités avaient été plus que jamais désireuses de voyager en avion privé. Elles ont aussi loué (voir acheté) des villas, des îles et des yachts entiers pour s'assurer un minimum de contacts humains. «J'ai fait beaucoup de yachts, beaucoup», a déclaré Annie Davis, présidente de Palm Beach Travel. «Tout a été question de peu de contacts et de luxe. Villas privées, yachts privés, jets privés.»

Les grands espaces

Jason Couvillion explique qu'une autre tendance s'est démarquée: la soif de grands espaces éloignés des centres urbains. Le Colorado, le Nouveau-Mexique, la Californie et le Montana ont été des destinations prisées. «[Les célébrités] sont restées coincées à la maison pendant si longtemps dans une grande ville qu'il y a eu un véritable attrait pour la campagne. Mais toujours dans un décor luxueux: une belle maison dans la magnifique campagne du Montana», indique-t-il.

Éloigner les paparazzi et s'assurer que les stars vivent discrètement leurs vacances s'est révélé encore plus important que d'habitude, confie le spécialiste, car certaines célébrités avaient ouvertement appelé à rester à la maison pendant la pandémie.

Newsletters

La classe moyenne, insaisissable créature du capitalisme

La classe moyenne, insaisissable créature du capitalisme

La «classe moyenne» fait partie des notions les plus utilisées et les plus floues dans les discours politiques.

Où commencent les violences conjugales?

Où commencent les violences conjugales?

Contrairement à certaines idées reçues, elles ne se résument pas à des coups portés répétés. Elles peuvent aussi être verbales ou psychologiques.

Présente dans la série Netflix, la sœur d'une victime de Jeffrey Dahmer sort du silence

Présente dans la série Netflix, la sœur d'une victime de Jeffrey Dahmer sort du silence

Elle reproche à la plateforme de ne l'avoir jamais contactée et de faire son beurre avec le malheur des autres.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio