Société / Monde

Les touristes britanniques ne sont pas les bienvenus en Europe

Temps de lecture : 2 min

La plupart des citoyen·nes des pays figurant parmi les destinations de voyage les plus prisées ne veulent pas des personnes issues du Royaume-Uni où le coronavirus fait des ravages.

Les Européen·nes sont peu enclins à accueillir les touristes britanniques, selon un sondage You Gov. | Jan Vašek via Pixabay
Les Européen·nes sont peu enclins à accueillir les touristes britanniques, selon un sondage You Gov. | Jan Vašek via Pixabay

Un article de The Independent rapporte que les Européen·nes sont peu enclin·es à accueillir les touristes britanniques cet été, selon un sondage You Gov intitulé Coronavirus et tourisme, mené du 29 juin au 5 juillet.

Alors que l'Angleterre se prépare à assouplir les règles de quarantaine pour les personnes revenant d'Espagne, l'opinion publique est fortement opposée à la venue dans leur pays des Britanniques, alors que la péninsule ibérique est leur destination de vacances préférée. En effet, 61% des Espagnol·es interrogé·es ont déclaré ne pas vouloir de touristes britanniques sur leur sol, contre une moyenne de 46% pour les voyageurs et voyageuses issues des autres pays européens.

À lire aussiEnfin les vacances

La deuxième destination européenne la plus populaire chez les Britanniques, la France, est presque tout aussi réfractaire, avec 56% des répondant·es s'opposant à la venue des vacancièr·es britanniques. La moyenne de l'opinion publique française envers les autres nationalités européennes s'établit à 38%. Les seules nationalités moins populaires que les Britanniques sont les Américain·es et les Chinois·es, deux pays eux aussi très touchés par la pandémie de Covid-19.

Le Royaume-Uni ne fait pas rêver pour les vacances

En Italie cependant, seulement 44% des personnes interrogées sont opposées aux touristes venant du Royaume-Uni. Parmi les principaux pays de l'Union européenne, les Italien·nes sont les personnes qui envisagent le plus de se rendre au Royaume-Uni pour les vacances –15% déclarent envisager de visiter le pays cet été.

En regard, seuls 13% des Espagnol·es, 6% des Danoi·es et des Norvégien·nes, et 5% des Français·es envisagent d'en faire autant.

Newsletters

La fellation, une pratique ancienne à l'histoire mouvementée

La fellation, une pratique ancienne à l'histoire mouvementée

Longtemps considérée comme sulfureuse, elle est restée taboue dans le cadre du couple pendant des siècles. 

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

Dans son livre «À l'est des rêves», l'anthropologue Nastassja Martin, qui a passé des années à étudier les peuples nomades éleveurs de rennes de l'Extrême-Orient russe, ouvre une réflexion sur les réponses à la crise et sur le récit qui en sera fait.

RSE: pour une exclusion stricte de l’industrie du tabac

RSE: pour une exclusion stricte de l’industrie du tabac

Désastreuse pour l’environnement, l’industrie du tabac repose aussi sur l’exploitation des enfants. Elle figure pourtant dans les fonds d’investissement dits «verts». Il est urgent de l’exclure de tout label de responsabilité sociétale et environnementale, tel que le label Investissement Socialement Responsable (ISR) créé par le gouvernement.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio