Monde

Benoît XVI aurait fermé les yeux sur la pédophilie

Temps de lecture : 2 min

Benoît XVI aurait-il délibérément ignoré des crimes pédophiles, commis par des ecclésiastiques placés sous son autorité? C'est ce qu'affirme le New York Times, ce jeudi.

S'appuyant sur une correspondance interne entre des évêques du Wisconsin et celui qui n'était encore que le Cardinal Joseph Ratzinger, la journaliste Laurie Goodstein soutient que, dans les années 1970, le Vatican «aurait refusé de défroquer le révérend Lawrence C. Murphy, un prêtre responsable d'agressions sexuelles sur plus de 200 enfants sourds, et ce malgré les demandes répétées du clergé américain».

Pire, Ratzinger aurait continué de fermer les yeux sur ce cas sensible entre 1981 et 2005, alors qu'il était à la tête de la congrégation pour la doctrine de la foi, qui décide ou non d'ouvrir des procès canoniques à l'encontre des ecclésiastiques suspectés de pédophilie. Couvert par sa hiérarchie, le révérend Murphy aurait continué à couler des jours paisibles, jusqu'à sa mort en 1998, toujours en soutane.

Alors que le Vatican est déjà sous le feu nourri des critiques, comment va-t-il accueillir ce nouveau rebondissement?

[Lire l'article sur le New York Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Benoit XVI / REUTERS, Tony Gentile

À LIRE ÉGALEMENT SUR SLATE: Quand Benoît XVI protégeait les pédophiles; Eglise: pourquoi la France est épargnée par les scandales pédophiles, Pédophilie: la tolérance zéro selon Benoît XVI et Le pape peut-ils se faire mettre à la porte?

Newsletters

Des Russes louent des jets privés 150.000 euros pour éviter d'aller combattre

Des Russes louent des jets privés 150.000 euros pour éviter d'aller combattre

La demande ayant largement dépassé l'offre, les prix n'ont pas tardé à flamber.

Face à la guerre menée par Poutine en Ukraine, la Chine peine à se positionner

Face à la guerre menée par Poutine en Ukraine, la Chine peine à se positionner

«L'amitié sans limites» qu'évoquait Xi Jinping en février pour décrire la relation de son pays avec la Russie semble, sept mois plus tard, en avoir quelques-unes.

Que faire face à un Poutine aux abois?

Que faire face à un Poutine aux abois?

Bien que le président russe subisse de lourdes déconvenues, ses adversaires ont tout intérêt à passer ce moment-charnière en restant dans la retenue.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio