Culture

Un piano à plus de 170.000 euros part en miettes lors d'un déménagement

Temps de lecture : 2 min

Ce serait le seul piano F278 Fazioli au monde à avoir quatre pédales.

Le piano appartenait à la pianiste canadienne Angela Hewitt. | Adrian Swancar via Unsplash
Le piano appartenait à la pianiste canadienne Angela Hewitt. | Adrian Swancar via Unsplash

Unique, magnifique et désormais en miettes. Dans un poste Facebook, la virtuose et pianiste canadienne Angela Hewitt a déclaré que son piano à queue était tombé alors que des déménageurs tentaient de le sortir de son studio d'enregistrement. Une fausse note à l'addition salée.

Ce Fazioli fait main par des artisans italiens est estimé à près de 194.000 dollars selon CNN, soit environ 178.000 euros. Il accompagnait la pianiste depuis près de dix-sept ans à chaque enregistrement et concert en Europe.

«Oui, c'est vrai. Au moins personne n'a été blessé. Un très malheureux accident. J'aimais tellement mon piano Fazioli qui résidait dans ma maison en Italie et avec lequel j'avais enregistré quasiment tous mes CD depuis dix-sept ans», déplore-t-elle sur Twitter.

C'est notamment sur cet instrument qu'Angela Hewitt est devenue l'une des plus grandes pianistes classiques au monde, célèbre entre autres pour ces enregistrements de Bach. À son répertoire figurent également François Couperin, Maurice Ravel, Claude Debussy ou encore Olivier Messiaen.

Sous le choc, il a fallu dix jours à la musicienne pour annoncer la triste nouvelle. «J'adorais ce piano. C'était mon meilleur ami, mon meilleur compagnon. J'ai adoré ce que ça faisait quand j'enregistrais», a-t-elle déclaré dans un post Facebook.

Un piano unique

Cet instrument était assez unique en son genre: c'était le seul piano F278 Fazioli au monde à disposer de quatre pédales, selon la musicienne. Son concepteur, Fazioli Pianos, se trouve à Sacile, une région au nord-est de Venise célèbre pour son travail du bois.

Aujourd'hui, le cadre en fer du piano est cassé et la structure est abimée à tel point que le propriétaire des pianos Fazioli a indiqué à la musicienne que l'instrument était désormais inutilisable.

La pianiste a ajouté qu'en trente-cinq ans de travail, cela ne lui était jamais arrivé et qu'elle espérait que son «piano serait heureux au paradis du piano».

Si le prix de cet instrument est assez impressionnant, on est loin des 2,9 millions de dollars (2,3 millions d'euros, hors frais) qu'a coûté le piano du film Casablanca, vendu aux enchères à New York en novembre 2014.

Newsletters

L'étrange histoire des archives Barragán: en finir avec le scandale de l'architecte transformé en diamant

L'étrange histoire des archives Barragán: en finir avec le scandale de l'architecte transformé en diamant

En 2016, un scandale international éclipsait l'œuvre de Jill Magid et la question fondamentale sur laquelle elle repose: «Comment un artiste survit-il à sa propre mort?»

«Tori et Lokita» ou l'énergie de l'espoir

«Tori et Lokita» ou l'énergie de l'espoir

Le nouveau film des frères Dardenne fraie un chemin aventureux entre violences faites aux mineurs migrants et vigoureuse amitié entre ses deux personnages.

L'extrême droite indienne boycotte Bollywood

L'extrême droite indienne boycotte Bollywood

La consolidation du nationalisme hindou et de la haine anti-musulmans sous l'égide du parti au pouvoir, le Bharatiya Janata, a marqué un changement culturel. L'extrême droite s'attaque désormais à la plus grosse industrie de divertissement indienne.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio