Tech & internet

La vie sans Google et avec Twitter

Temps de lecture : 2 min

... et avec Twitter

Pour son cours de multimédia, Mushon Zer-Aviv, un professeur de la New York University, a donné des devoirs très spéciaux à ses élèves: ne pas se servir de Google pendant une semaine.

Simple, a priori? Pas lorsqu'on se rend compte de tout ce que détient la compagnie. Une semaine sans Google, c'est une semaine sans le moteur de recherche mais aussi sans Youtube, Google Docs, Google maps, Google earth, Blogger, Picasa...

Pas facile d'après les commentaires laissés par ses élèves, qui ont presque tous rompu le contrat de «No Google». L'un d'entre eux raconte ses aventures (presque) sans Google dans le journal en ligne NYU Local.

Pendant ce temps-là, un journaliste du Guardian a décidé de pousser le genre à l'extrême inverse : il compte devenir un twitchhiker (un twitto-stoppeur) pour un mois, et voyager le plus loin possible uniquement grâce à l'aide des internautes qui le suivent sur Twitter pour se déplacer, se nourrir et se loger.

(Photo Colewiebe)

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

À la rencontre des plus gros contributeurs francophones de Wikipédia

À la rencontre des plus gros contributeurs francophones de Wikipédia

Wikipédia est beaucoup plus qu'une simple encyclopédie aux yeux des contributeurs francophones les plus actifs, dont certains ont déjà dépassé le million de modifications.

Un streameur russe brûle du gaz toute la journée pour se moquer des Occidentaux

Un streameur russe brûle du gaz toute la journée pour se moquer des Occidentaux

Il vient d'être banni de la plateforme Twitch.

Le «fexting», l'engueulade par SMS qui peut se retourner contre vous

Le «fexting», l'engueulade par SMS qui peut se retourner contre vous

Une pratique notamment utilisée par le couple le plus puissant des États-Unis (non, pas Beyoncé et Jay-Z).

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio