Monde

Trois ans pour le lanceur de chaussures

Temps de lecture : 2 min

Mountazer al-Zaïdi, le journaliste irakien qui est passé à la postérité pour avoir lancé ses chaussures sur Georges W. Bush, a été condamné à trois ans de prison ferme jeudi 12 mars.

Jugé pour agression contre un chef d'Etat en visite officielle, il avait plaidé non-coupable. Devant le tribunal, le journaliste avait justifié son acte comme une réaction aux «violations commises contre le peuple irakien.»

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Statue à la gloire du lanceur de chaussure en Irak, Saba Al-Bazee / Reuters)

En savoir plus:

Newsletters

Des Russes louent des jets privés 150.000 euros pour éviter d'aller combattre

Des Russes louent des jets privés 150.000 euros pour éviter d'aller combattre

La demande ayant largement dépassé l'offre, les prix n'ont pas tardé à flamber.

Face à la guerre menée par Poutine en Ukraine, la Chine peine à se positionner

Face à la guerre menée par Poutine en Ukraine, la Chine peine à se positionner

«L'amitié sans limites» qu'évoquait Xi Jinping en février pour décrire la relation de son pays avec la Russie semble, sept mois plus tard, en avoir quelques-unes.

Que faire face à un Poutine aux abois?

Que faire face à un Poutine aux abois?

Bien que le président russe subisse de lourdes déconvenues, ses adversaires ont tout intérêt à passer ce moment-charnière en restant dans la retenue.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio