Culture

Première bio en français de Hunter S. Thompson

Temps de lecture : 2 min

La première biographie d'Hunter S. Thompson, le célèbre écrivain, gonzo journaliste sous LSD, paraît en français.

Le Point raconte: «Adepte de l'auto-stop en bermuda, le personnage adore tirer sur des rats avec un 357 Magnum. Lecteur de Hemingway à l'époque de Bob Dylan, cet atypique dératé consonne avec une nouvelle génération de chroniqueurs. Ils se nomment Tom Wolfe, Joan Didion, Terry Southern. Leur manière? Intégrer la psyché du journaliste dans l'article lui-même, traiter le réel avec les armes de la fiction.»

Ce nouveau style s'appelle le gonzo journalisme, façon très subjective de raconter la réalité dont le véritable inventeur fut Bill Cardoso, du Boston Globe. Il y initia Thompson.

Thompson qui écrivait, dans Las Vegas Parano:

Il y avait de la folie dans toutes les directions, à n'importe quelle heure. Si c'était pas de l'autre côté de la baie, alors c'était en traversant le Golden Gate ou en descendant la 101 sur Los Altos ou La Honda... On pouvait faire naître des étincelles partout. Il y avait un fantastique sens universel que quoi que nous faisions, c'était bien, que nous étions en train de gagner...

[Lire l'article complet sur Le Point.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Hunter S. Thompson

Newsletters

Présente dans la série Netflix, la sœur d'une victime de Jeffrey Dahmer sort du silence

Présente dans la série Netflix, la sœur d'une victime de Jeffrey Dahmer sort du silence

Elle reproche à la plateforme de ne l'avoir jamais contactée et de faire son beurre avec le malheur des autres.

Le business juteux du smiley heureux

Le business juteux du smiley heureux

Près de soixante ans après sa création, un demi-siècle après être devenu une marque déposée, il continue à rapporter des centaines de millions d'euros chaque année.

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

​​​​​​​Au XVIIe siècle, cet archipel constitué de plus d'une centaine d'îlots déserts servit de refuge aux naufragés du Batavia, un navire de commerce. En attendant le sauvetage, l'un des survivants massacra ses compagnons d'infortune.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio