Santé

Manger une pomme par jour vous évitera d'aller chez le médecin

Temps de lecture : 2 min

La signification du proverbe anglais «an apple a day keeps the doctor away» n'a jamais été aussi vraie.

Les bactéries, la seule colonisation qu'il est bon d'encourager. | Benjamin Wong via Unsplash
Les bactéries, la seule colonisation qu'il est bon d'encourager. | Benjamin Wong via Unsplash

Dans Le charme discret de l'intestin, Giulia et Jill Enders rendent hommage à notre «deuxième cerveau», vecteur de bien-être et de santé. C'est dans la même veine qu'une étude autrichienne trouve de bonnes raisons pour manger une pomme par jour car elles impliquent une colonisation de notre tube digestif par des millions de bactéries.

Près de 40 mille milliards de micro-organismes cohabitent plus ou moins paisiblement dans notre système gastro-intestinal. Giulia Enders qualifie notre microbiote intestinal, ou flore intestinale, de «petit peuple»: «Nulle part ailleurs dans le corps il n’y a une telle variété d’espèces différentes.»​​​

Plus ces espèces sont variées, mieux notre corps se porte. Alimentant consciencieusement nos intestins en énergie, éliminant les toxines et fabriquant des vitamines, elles participent à notre bien-être intérieur. Elles sont également garantes du bon fonctionnement de notre système immunitaire, combattant contre la prolifération de bactéries pathogènes. Certains types d'alimentation favorisent plus que d'autres le développement de ces gardiens de la paix intestinale.

Un trésor de bactéries

La pomme contiendrait quelque 100 millions de bonnes bactéries, lesquelles, en «colonisant» nos intestins, apportent fraîcheur et diversité au petit peuple de nos entrailles. Les scientifiques ont aussi découvert que la diversité de ces micro-organismes était encore plus riche dans les pommes bio.

Dans la mesure où beaucoup de bactéries sont éliminées par la cuisson, la pomme n'est pas le seul atout dont nous disposons pour nous constituer une petite armée de bactéries. Tous les aliments crus contenant des fibres s'avèrent être les meilleurs candidats à un microbiote riche et équilibré. Ne terminons cependant pas sans l'ultime conseil de Giulia Enders pour apprécier les bienfaits de votre pomme: ne retenez rien de ce qu'elle provoquera. «Un petit pet par-ci par là, c'est très bon pour la santé. Pour ceux qui se targuent dignement de ne jamais avoir de flatulences, sachez-le: un mauvais péteur est aussi un mauvais hôte qui laisse ses bactéries mourir de faim.»

Newsletters

Pourquoi le trajet domicile-travail vous fait (malgré tout) du bien

Pourquoi le trajet domicile-travail vous fait (malgré tout) du bien

Ce peut être un plus insoupçonné pour votre santé mentale.

Morsure de chauve-souris, fuite de laboratoire... Ce qu'on sait aujourd'hui de l'origine du Covid-19

Morsure de chauve-souris, fuite de laboratoire... Ce qu'on sait aujourd'hui de l'origine du Covid-19

Loin d'être un domaine réservé aux conspirationnistes, la recherche des origines de la pandémie met en lumière des failles dans notre système sanitaire.

Il faut cesser de parler de «pervers narcissique» à tort et à travers

Il faut cesser de parler de «pervers narcissique» à tort et à travers

Sur TikTok, nombre d'experts autoproclamés dressent le portrait-robot de la personne atteinte de TPN. Mais la réalité est un peu plus complexe que cela.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio