Monde

Le potentiel des Etats-Unis en énergie éolienne a triplé

Temps de lecture : 2 min

La quantité d'énergie éolienne qui pourrait théoriquement être produite aux Etats-Unis a triplé selon la dernière estimation des ressources en vent du pays, rapporte le magazine en ligne Wired.

La technologie éolienne actuelle déployée dans les zones qui ne sont pas protégées (parcs nationaux etc.) pourrait générer 37.000.000 gigawatts-heure d'électricité chaque année, selon les analyses du National Renewable Energy Laboratory et du cabinet de conseil AWS Truewind.

La dernière étude détaillée, publiée en 1993 par le Pacific Northwest National Laboratory, estimait à 10.777.000 gigawatts-heure le potentiel de production d'énergie éolienne des Etats-Unis. Cette augmentation vient principalement de l'amélioration de la technologie éolienne.

Les deux estimations couvriraient largement les 3.000.000 gigawatts-heure d'électricité consommées actuellement par les Américains chaque année, note Wired, mais on est encore loin de telles quantités: les Etats-Unis n'ont produit que 52.000 gigawatt-heures d'énergie éolienne en 2008.

[Lire l'article complet sur Wired.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Wayfinder_73, Flickr, CC

Newsletters

L'Amérique du Sud, nouveau terrain de conquête de la Chine

L'Amérique du Sud, nouveau terrain de conquête de la Chine

Les relations sino-latines ont le vent en poupe, à tel point que Pékin dépasse peu à peu Washington dans presque tous les pays de la région.

Soutenir l'Ukraine, c'est défendre la civilisation contre la barbarie

Soutenir l'Ukraine, c'est défendre la civilisation contre la barbarie

[BLOG You Will Never Hate Alone] Par son autoritarisme, Poutine porte en lui les traces d'un passé qui a déja plongé l'Europe dans les ténèbres.

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

L'appel de la forêt peut-il être une réponse à la crise écologique?

Dans son livre «À l'est des rêves», l'anthropologue Nastassja Martin, qui a passé des années à étudier les peuples nomades éleveurs de rennes de l'Extrême-Orient russe, ouvre une réflexion sur les réponses à la crise et sur le récit qui en sera fait.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio