Monde

La Sécurité intérieure américaine perd ses armes à feu

Temps de lecture : 2 min

Les officiers de la Sécurité intérieure américaine ont perdu 289 armes à feu de 2006 à 2008 selon un rapport fédéral, dont presque 200 à cause d'oubli ou de négligence dans des endroits aussi divers qu'un bowling, une voiture mal fermée ou des toilettes publics.

Le rapport de l'inspecteur général Richard Skinner estime qu'au moins 15 de ces armes, parmi lesquelles figurent des pistolets mais aussi des fusils à pompe et des fusils militaires, se sont retrouvées entre les mains de gangs, de criminels ou encore d'adolescents. Toutes les pertes ne sont pas dues à la négligence humaine: certaines armes ont disparu après l'ouragan Katrina, tandis que d'autres ont été volées dans des coffres.

C'est la première fois que les pertes d'armes à feu des quelque 185.000 employés de la Sécurité intérieure sont évaluées, et le rapport va entraîner un meilleur entraînement et des mesures disciplinaires, selon une porte-parole du gouvernement.

[Lire l'article complet sur usatoday.com]

A LIRE AUSSI SUR SLATE: «Les policiers ont-ils la gâchette facile?»

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Esparta, Flickr, CC

Newsletters

Dans le Michigan, pro et anti-IVG bientôt départagés par un référendum

Dans le Michigan, pro et anti-IVG bientôt départagés par un référendum

Après une série de recours judiciaires, le Michigan votera le 8 novembre pour ou contre l'inscription de ce droit dans sa Constitution.

Giorgia Meloni, un pur produit de la politique italienne depuis Berlusconi

Giorgia Meloni, un pur produit de la politique italienne depuis Berlusconi

Alors qu'en France, on annonce la victoire de l'extrême droite aux élections italiennes, de l'autre côté des Alpes, les médias italiens parlent de celle du «centro-destra» («centre droit»). Il est pourtant facile d'y voir clair.

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

Houtman Abrolhos, l'archipel qui fut le théâtre d'un naufrage sanglant

​​​​​​​Au XVIIe siècle, cet archipel constitué de plus d'une centaine d'îlots déserts servit de refuge aux naufragés du Batavia, un navire de commerce. En attendant le sauvetage, l'un des survivants massacra ses compagnons d'infortune.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio