Politique

Emmanuel Macron retrouve-t-il son autorité présidentielle?

Temps de lecture : 2 min

Face au relatif affaiblissement du mouvement des «gilets jaunes».

Les rassemblements des «gilets jaunes» se poursuivent tous les samedis, mais le soutien de l'opinion publique baisse et la cote de popularité d'Emmanuel Macron reprend quelques couleurs. La gauche et la droite traditionnelles en morceaux lui facilitent la tâche. Dans les sondages d'opinion pour les élections européennes de mai prochain, seules la liste LREM et celle du Rassemblement national tirent leur épingle du jeu, et se retrouvent d'ailleurs au coude-à-coude.

Alors, Emmanuel Macron retrouve-t-il une marge de manœuvre?

«Quelle que soit la façon dont on sort de la crise des “gilets jaunes”, la seule chance de Macron c'est de continuer les réformes, de montrer qu'il reste fidèle à lui-même, estime le politologue Roland Cayrol. Certes en les amodiant un peu et en tenant compte des cahiers de doléances, mais de mener tout de même la barque à bon port en retrouvant le rythme qu'il avait la première année de son quiquennat.»

La suite du débat entre Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, Frédéric Dabi, politologue et directeur général adjoint de l’Ifop, et Roland Cayrol, dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Après l'affaire Quatennens, les nuages s'accumulent pour Jean-Luc Mélenchon

Absent de l'Assemblée nationale depuis les dernières législatives, le chef historique de La France insoumise vient de subir une série de revers politiques. Un début de déclin?

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

«Black Mirror» avait mieux compris l'importance du discrédit politique que les pros du secteur

L'épisode «Le show de Waldo», consacré à la candidature d'un personnage de cartoon carburant aux injures à une élection partielle, semblait peu réaliste. Mais la nuit du 8 novembre 2016 a prouvé que la réalité avait dépassé la fiction.

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Le 80e congrès du PS pour les nuls

Fin janvier, à Marseille, les membres du parti à la rose diront s'ils veulent poursuivre avec leur premier secrétaire et avec la Nupes. Deux candidats essaient de ravir le poste à Olivier Faure.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio