Politique

Alain Juppé, symbole des politiques qui en ont assez?

Temps de lecture : 2 min

Il quitte la ville de Bordeaux avec émotion, mais aussi une certaine amertume.

Nommé au Conseil constitutionnel, Alain Juppé a quitté son poste de maire de Bordeaux en se fendant d'un discours dans lequel il a laissé poindre son émotion comme rarement, mais aussi une certaine lassitude. «J’ai aimé faire ce combat, et je l’ai fait pendant plus de quarante ans, toujours avec passion. Aujourd’hui, l’envie me quitte, tant le contexte change», a confié l'ancien Premier ministre, ajoutant que «l’esprit public [était] devenu délétère».

Son départ de la ville de Bordeaux est-il symptômatique d'un aveu d'impuissance des personnalités politiques actuelles?

Roland Cayrol, politologue, Philippe Val, ancien directeur de Charlie Hebdo et France Inter, et Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, en débattent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Affaire Quatennens: un retour impossible à l'Assemblée nationale?

Affaire Quatennens: un retour impossible à l'Assemblée nationale?

La femme du député La France insoumise a formulé de nouvelles accusations de violences physiques et morales à l'encontre de son mari, plongeant LFI dans l'embarras.

Le populisme nuit gravement à notre santé

Le populisme nuit gravement à notre santé

La crise du Covid-19 a particulièrement mis en lumière la prégnance et les dangers du populisme scientifique.

Le congrès du PS a-t-il un intérêt?

Le congrès du PS a-t-il un intérêt?

Jadis formation de gouvernement, hégémonique à gauche, le PS vit sous perfusion d'une alliance avec LFI et n'existe guère par lui-même que dans quelques territoires.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio