Monde

Un homme tire sur un autre dans le Montana car il l’avait pris pour Bigfoot

Temps de lecture : 2 min

«Si je vois quelque chose qui ressemble à Bigfoot, je tire juste dessus».

Bigfoot | via Max Pixel License by
Bigfoot | via Max Pixel License by

Le comble pour un chasseur est sans doute d’être chassé. C’est ce qui est arrivé à un homme de 27 ans dans le Montana. Ce dernier a évité de peu une série de balle alors qu’il était en train de viser ses propres cibles dans une forêt près de la ville d’Helena.

The Independent raconte l’histoire et narre que l’homme, furieux, est allé confronter son chasseur, qui lui a répondu : «J’ai pensé que vous étiez Bigfoot. Si je vois quelque chose qui ressemble à Bigfoot, je tire juste dessus». Pour ceux qui n’ont jamais regardé la série How I met your mother et ne savent pas que Marshall Eriksen est le plus grand fan de Bigfoot, c’est un être légendaire qui vivrait aux États-Unis ou au Canada. Une version américaine du yéti, en somme.

Le tireur, tranquillement assis dans son pickup noir Ford F-150 a ensuite eu le toupet de porter du orange s’il ne voulait pas être confondu avec la bête mythique. «Ça semblait être une approche non-émotionnelle de quelque chose d’extrêmement grave», a raconté le shérif Leo Dutton à une chaîne de télévision locale.

Après l’incident, une femme est venue voir la police pour dire qu’elle s’était faite tirer dessus par un homme dans un pickup noir F-150. Aucun des deux n’a pu donner une description du tireur ou la plaque du véhicule mais le shérif Dutton tente de «trouver cette personne».

«Il est très préoccupant que cet individu pense qu'il est acceptable de tirer sur tout ce qu'il pense être Bigfoot», a-t-il dit. Le tireur pourrait faire face à des tentatives d’homicides par négligence.

Newsletters

Que faut-il attendre du mandat d'arrêt international contre Vladimir Poutine?

Que faut-il attendre du mandat d'arrêt international contre Vladimir Poutine?

Jamais encore le président d'une puissance nucléaire n'avait fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale.

Le soft power de la Chine ne fait plus illusion

Le soft power de la Chine ne fait plus illusion

Presque partout dans le monde, la popularité politique de Pékin est en chute libre, et de plus en plus de pays lui tournent le dos.

«Swastika Night», le livre qui a prédit Hitler

«Swastika Night», le livre qui a prédit Hitler

Publiée en 1937, la dystopie de Katharine Burdekin est tombée dans l'oubli. Autopsie d'un récit viscéral et féministe, à mi-chemin entre «1984» et «La Servante écarlate».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio